Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Calendrier Pirelli 2017 : Penélope Cruz, Kate Winslet... Envoûtantes et naturelles

6 photos
Lancer le diaporama
Dans les coulisses du plus chic des calendriers signé, cette année, par l'immense Peter Lindbergh.

Jamais deux sans trois. Peter Lindbergh, fameux photographe qui a officié pour les calendriers Pirelli 1996 et 2002, a rempilé pour une édition quelque peu particulière. Photographié en mai et juin 2016 pendant quatre semaines, le Calendrier Pirelli 2017 a visité cinq lieux, entre l'Europe et les Etats-Unis (Berlin, Londres, Los Angeles, Le Touquet et New York) et met en scène quinze personnalités. On y retrouve la Française Léa Seydoux, Charlotte Rampling, Alicia Vikander, Zhang Ziyi, Julianne Moore, Rooney Mara, Lupita Nyong'o, Jessica Chastain, Helen Mirren et même une invitée spéciale : Anastasia Ignatova, professeure à l'Institut d'État des relations internationales de Moscou.

Sans barrière, ni retouche

Cinq autres stars hollywoodiennes ont également pris part au calendrier. Parmi elles, Robin Wright, qui a vécu un shooting douloureusement. "Elle n'était pas à l'aise", raconte Lindbergh dans Paris Match. Et pour cause, le célèbre photographe devait la capturer en pleine rue, sans barrière pour la protéger des curieux et badauds. Ou comment déroger aux sacrosaintes règles américaines, puisqu'il est contractuellement interdit de photographier comme ça les comédiennes dans un lieu public. "Robin ne pouvait pas réfléchir, c'était une question de survie, raconte l'artiste. Elle flippait, me disait: 'Tu imagines, tout va finir sur les réseaux sociaux', qu'elle a en horreur. C'était une épreuve pour nous deux." Au final, le résultat est naturel et brut, tout ce que Lindbergh recherchait.

Nicole Kidman pose elle aussi, tout comme d'autres mères de famille telles que Kate Winslet, Penélope Cruz et Uma Thurman. Le photographe évoque des femmes "complexes" dont il s'avoue aussi amoureux. "Ce sont celles que j'aurais aimé épouser, mais je n'ai jamais eu le courage de le leur demander", s'amuse-t-il. Devant l'objectif, se trouvent des icônes et actrices, avec le minimum de maquillage possible.

Lindbergh a aussi prévenu : il souhaite peu de retouche. Et de raconter une anecdote concernant une autre star de cinéma qui ne figure pas dans le Pirelli 2017. "J'ai shooté pour une marque avec Charlize Theron. Au naturel, après avoir ôté une ombre ou deux, c'était formidable. Mais les responsables étaient hallucinants, il a fallu tout gommer... L'image ressemble à un dessin, à une affiche d'aéroport", déplore-t-il. Et lorsqu'il lui est demandé si, finalement, il se sent étranger au monde de la mode, il répond du tac-au-tac : "Non, parce que j'aime bien l'argent."

Le calendrier Pirelli 2017 sera distribué à partir du 29 novembre à des clients et partenaires privilégiés de la marque, des personnalités du monde politique, de l'art et de la mode au niveau mondial.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel