Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Cannes 2012 : Suzanne Clément-Xavier Dolan, baiser fougueux devant Nathalie Baye

Cannes 2012 : Suzanne Clément-Xavier Dolan, baiser fougueux devant Nathalie Baye
Par Guillaume J.
Suzanne Clément et Xavier Dolan ont échangé un baiser passionné lors du photocall de présentation de Laurence Anyways, troisième long métrage du réalisateur canadien de 23 ans, au Festival de Cannes le 19 mai 2012, en présence des autres protagonistes, Melvil Poupaud, Nathalie Baye, et Monia Chokri.
23 photos
Lancer le diaporama
Suzanne Clément et Xavier Dolan ont échangé un baiser passionné lors du photocall de présentation de Laurence Anyways, troisième long métrage du réalisateur canadien de 23 ans, au Festival de Cannes le 19 mai 2012, en présence des autres protagonistes, Melvil Poupaud, Nathalie Baye, et Monia Chokri.

Malgré leur sortie tardive la veille sur le tapis rouge du Palais des festivals, le jeune cinéaste canadien Xavier Dolan et les acteurs de son troisième long métrage, Laurence Anyways, qui met depuis quelques heures le 65e Festival de Cannes en émoi dans la sélection Un Certain Regard, étaient parfaitement frais et dispo pour leur rendez-vous diurne avec le rituel promotionnel, samedi 19 mai 2012. Quand on sait que la projection s'est achevée vers 1 heure du matin et qu'à cette heure-là, en cette période-là, la fête bat son plein sur la Croisette...

Mais on est aussi en droit de penser que Xavier Dolan, Melvil Poupaud, Nathalie Baye, Suzanne Clément et Monia Chokri, qui avait été largement découverte et encensée pour sa prestation dans Les Amours Imaginaires (2010) de Dolan, se sont contentés de monter les marches avec Sean Penn et Petra Nemcova vendredi soir et de faire l'impasse sur la projection, Laurence Anyways ayant déjà été montré à 13h15 avant la séance du soir.

L'équipe s'est reformée avec plaisir le lendemain. Avec beaucoup de plaisir, même : devant les photographes, Xavier Dolan, 23 ans, et Suzanne Clément, sa compatriote de plus de vingt ans son aînée, ont ainsi échangé un baiser terriblement passionné. La complémentarité de leurs tenues, elle très glamour en turquoise et lui vêtu d'un polo orange, conférait un tour encore plus explosif à cette démonstration fougueuse du réalisateur révélé en 2009 par son brûlot biographique J'ai tué ma mère et de l'actrice qui lui y donnait la réplique. Une scène intense, sous les yeux de Melvil Poupaud, Nathalie Baye et Monia Chokri.

Inattendu, déstabilisant, touchant, intense, drôle : ce baiser, peut-être sans le vouloir, est à l'exacte image de Laurence Anyways. S'il témoigne forcément d'une évidente complicité artistique entre Xavier Dolan et son actrice, il met avec panache en lumière l'idéalisme amoureux au coeur du film, troisième temps de la trilogie cinématographique de l'amour de Xavier Dolan ("l'amour adolescent, l'amour un peu adulte, l'amour adulte, plus mature", selon l'analyse de Monia Chokri). Laurence Anyways, visuellement étourdissant et totalement émouvant, offre à Melvil Poupaud un rôle vertigineux : celui d'un professeur de lettres de 35 ans qui annonce à sa compagne Fred (Suzanne Clément) qu'il se sent et veut devenir femme. Le film suivra dès lors et au fil des années 1990 les combats, tant en son sein que vis-à-vis des autres (Nathalie Baye joue la mère de Laurence, Monia Chokri la soeur de Fred) et les souffrances du couple, "deux idéalistes marginaux" et "deux héroïnes" selon les mots de Dolan.

Tim Roth et Leïla Behkti, respectivement président du jury et jurée de la sélection cannoise Un Certain Regard, ont assisté samedi après-midi à la séance de rattrapage, et nul doute que cette oeuvre puissante devrait peser dans leur esprit au moment des futures délibérations. Aussi jeune soit-il, Xavier Dolan n'a pas hésité à se plaindre de ne pas être sélectionné en compétition officielle, pour sa troisième participation à la grand-messe azuréenne du cinéma ; tout bien considéré, ç'aurait tout à fait pu être le cas.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image