Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Caroline de Monaco, adulée ? "J'ai plutôt l'impression qu'on me détestait"

La princesse Caroline de Hanovre - Longines pro Am Cup Monaco dans le cadre du Jumping international de Monte-Carlo, le 24 juin 2016. © Pool Restreint Monaco/Bestimage
13 photos
Lancer le diaporama
La princesse Caroline de Hanovre - Longines pro Am Cup Monaco dans le cadre du Jumping international de Monte-Carlo, le 24 juin 2016. © Pool Restreint Monaco/Bestimage
La princesse s'est confiée lors d'un rare entretien accordé au magazine "Vogue Paris".

Cela faisait bien longtemps que la princesse Caroline de Monaco n'avait pas accordé d'interview aussi franche. Invitée d'honneur de la nouvelle édition du magazine Vogue Paris, où le couturier Karl Lagerfeld (grande vedette de ce numéro) la compte parmi ses "héroïnes de coeur", la soeur aînée du prince Albert II a évoqué plusieurs sujets qui lui tiennent à coeur, à commencer par la relation privilégiée qu'elle entretient avec le directeur artistique de la maison Chanel.

C'est au milieu des années 70, à l'occasion d'une séance photo organisée, qu'elle a croisé la route de son mentor pour la première fois. "Je devais avoir 16 ans et demi. (...) C'était place Saint-Sulpice, dans le très bel appartement art déco de Karl. Ça, je m'en souviens très bien. Voilà comment je l'ai connu. (...) On ne peut pas définir une relation comme celle-là. C'est quelqu'un qui compte tellement pour moi, qui est tellement présent. Il est comme un membre de la famille. Il m'a influencée, enrichie, la liste de ce qu'il m'a apporté est longue. C'est quelqu'un d'absolument central dans ma vie, ça c'est sûr, mais je ne dois pas être la seule à dire cela", a-t-elle confié.

Si c'est toujours pour dire des choses désagréables, horribles ou méchantes, qu'on me laisse tranquille

Lors de son entretien, la princesse de Hanovre s'est également confiée sur son caractère introverti, sur le mythe de sa personnalité mystérieuse. On ne pas connaît sa voix ou très peu. Elle s'en amuse. "Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, il y a beaucoup de gens qui parlent trop, qui piaillent, alors c'est peut-être pas mal que d'autres gardent le silence, non ?", poursuit-elle.

Connue pour sa discrétion et sa pudeur, la soeur de Stéphanie de Monaco est également réputée pour son élégance, sa douceur et son chic exceptionnel. Si elle fascine autant, Caroline de Hanovre admet cependant que les choses n'ont pas toujours été aussi faciles. "À l'époque, c'était plutôt dénigrant et pas très aimable. (...) De l'âge de 14 ans à l'âge de 30 ans et plus, j'ai plutôt l'impression qu'on me détestait. Et je me disais : 'Mais si on me déteste autant, qu'on me fiche la paix. Et si c'est toujours pour dire des choses désagréables, horribles ou méchantes, qu'on me laisse tranquille. Je n'ai rien demandé à personne !' Je pouvais être assez agressive. Mais ce sont de vagues souvenirs. Il ne faut pas s'attarder sur ce genre de choses", assure-t-elle. Aujourd'hui, elle affirme néanmoins que cela va beaucoup mieux. "On me fiche une paix royale. Enfin, de temps en temps, on me signale des trucs, mais bon. La règle, c'est de ne jamais lire un journal où il est question de vous. Car même si on est armé, ce n'est jamais drôle", conclut-elle.

S.L.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Caroline de Monaco dans le magazine Vogue Paris, en kiosques le 5 décembre 2016

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Elizabeth Reynaud, invitée de TPMP People le 21 février 2020.
Clotilde Courau sans filtre lors d'une randonnée en montagne dans les Alpes suisses, vidéo issue de sa story Instagram du 18 février 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle du conseil au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel