Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

César 2020 : Malgré les 12 nominations, l'équipe de J'accuse déserte

César 2020 : Malgré les 12 nominations, l'équipe de J'accuse déserte
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Jean Dujardin et Roman Polanski durant la soirée de clôture de la 1ere édition du Festival Ciné Roman à Nice le 26 octobre 2019. © Bruno Bebert / Bestimage
23 photos
Lancer le diaporama
Jean Dujardin et Roman Polanski durant la soirée de clôture de la 1ere édition du Festival Ciné Roman à Nice le 26 octobre 2019. © Bruno Bebert / Bestimage
Ce vendredi 28 février 2020, la salle Pleyel à Paris accueille la 45e cérémonie des César. Une édition sous tension marquée par des polémiques et par l'absence de l'équipe du film "J'accuse". Le réalisateur Roman Polanski rejoint par l'équipe du film, ont boycotté la soirée.

Dès l'annonce des nominations à la 45e cérémonie des César, on savait que cette nouvelle édition s'annonçait particulièrement tendue. Et les diverses polémiques de ces dernières semaines l'ont prouvé. Malgré un plébiscite avec 12 nominations, l'équipe du film J'accuse a choisi de ne pas se présenter sur le tapis rouge, en soutien au réalisateur.

Au lendemain du communiqué de presse du réalisateur Roman Polanski, annonçant qu'il ne participerait pas aux César - sa venue était décriée en raison des accusations d'agressions sexuelles qui pèsent sur lui depuis des années - l'équipe du film a elle aussi exprimé sa volonté de ne pas venir à la soirée animée par Florence Foresti. Le producteur du film, Alain Goldman, a annoncé à l'AFP qu'il ne se rendrait pas à la cérémonie des César, regrettant "une escalade de propos et comportements déplacés et violents" ; il s'était cependant rendu au déjeuner des César.

Dans sa déclaration, il ajoute : "Il aura fallu 120 ans pour qu'un film français soit consacré à l'Affaire Dreyfus. J'accuse rend hommage à un héros oublié, le colonel Picquart, grâce à qui l'innocence de Dreyfus a pu être révélée. Nous sommes fiers de l'avoir fait. (...) Nous ne pouvons accepter que le vote démocratique des 4 313 membres de l'Académie soit remis en cause par un tribunal d'opinion."

Et le producteur du film au 1,5 million d'entrées de viser également Franck Riester... "Le ministre de la Culture lui-même, représentant l'autorité de l'Etat, s'est autorisé une déclaration condamnant par avance et sans le connaître le résultat d'un vote professionnel, indépendant et secret", a-t-il ajouté, faisant référence aux propos tenus par le ministre sur les ondes de France Inter. Il avait estimé qu'un César du meilleur réalisateur pour Roman Polanksi serait "un symbole mauvais par rapport à la nécessaire prise de conscience que nous devons tous avoir dans la lutte contre les violences sexuelles et sexistes".

Très agacé, Alain Goldman a donc conclu en ajoutant que "pour toutes ces raisons, nous avons donc décidé de ne pas être présents à la cérémonie des César 2020". Cela pourrait donc aussi inclure l'ensemble de l'équipe technique et artistique du film. Quant aux fans de Jean Dujardin, qui tenait le premier rôle, ils seront déçus de ne pas le voir poser sur le red carpet...

A noter que des manifestants ont réussi à s'approcher du tapis rouge pour déployer des banderoles et des fumigènes contre Polanski...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image