Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

César 2020 : Une tribune réclame une meilleure diversité dans le cinéma français

César 2020 : Une tribune réclame une meilleure diversité dans le cinéma français
Exclusif - Eriq Ebouaney - Le photographe et comédien Gianni Giardinelli expose des photos inédites du groupe NTM, qu'il a pu suivre pendant leur dernière tournée au niveau -1 du Forum des Halles à Paris le 19 février 2020. © Cyril Moreau/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Eriq Ebouaney - Le photographe et comédien Gianni Giardinelli expose des photos inédites du groupe NTM, qu'il a pu suivre pendant leur dernière tournée au niveau -1 du Forum des Halles à Paris le 19 février 2020. © Cyril Moreau/Bestimage
C'est à travers la plume d'Ériq Ebouaney que réalisateurs et comédiens ont réclamé une meilleure représentation dans le cinéma français, incluant l'immigration africaine et asiatique.

C'est un pavé dans la mare du cinéma français. À la veille de la cérémonie des César, l'acteur Eriq Ebouaney a écrit une tribune pour appeler à la diversité dans le septième art français.

"Le cinéma est un puissant outil de transmission d'une culture, un outil de facilitation de l'intégration des couches successives des populations de notre pays. Il est aussi un outil de transmission de valeurs communes partagées d'une société. Notre cinéma devrait donc être, comme Stendhal le disait du roman, un miroir dans lequel se reflète la société dans sa réalité et sa diversité", peut-on lire dans cette tribune signée par Olivier Assayas, Mathieu Kassovitz, Stomy Bugsy, Julien Leclercq, Firmine Richard, mais aussi Olivier Marchal, Aïssa Maïga ou Sonia Rolland.

Alors que l'Académie des César est en totale refonteMargaret Menegoz devient présidente au pied levé –, la tribune regrette que la France "maintienne ses acteurs de couleur dans des rôles insignifiants qui ne justifieront jamais une quelconque nomination aux César", tout en rappelant que le réalisateur Spike Lee, afro-américain, sera le prochain président du Festival de Cannes, "le paradoxe d'un pays".

Eriq Ebouaney, 52 ans, a été vu dans de nombreux films comme Les Rivières pourpres 2 ou Hitman. Le comédien voudrait profiter de ce grand chamboulement au sein de l'Académie pour "inclure les artistes afro-descendants dans la photo de famille". "Je connais beaucoup de comédiens issus de l'immigration qui sortent d'écoles de théâtre, font tout le parcours classique... et qui finalement se retrouvent sans rôle. Au théâtre, les choses changent, mais au cinéma, pas encore assez... Il y a quelques exceptions, comme Omar Sy. Mais la plupart du temps, quand des comédiens de couleur ont un rôle, c'est pour jouer dans un film sur les cités."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image