Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Charlene de Monaco comme on la voit rarement : en guerrière les poings serrés, elle s'indigne

Charlene de Monaco comme on la voit rarement : en guerrière les poings serrés, elle s'indigne
Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
20 photos
Bien qu'en convalescence dans son pays d'origine, Charlene de Monaco reste mobilisée dans la lutte contre le braconnage. Un combat que la princesse relaye sur les réseaux sociaux, allant jusqu'à se mettre en scène telle une guerrière sud-africaine.

A défaut de pouvoir rentrer en principauté, Charlene de Monaco met sa convalescence en Afrique du Sud à profit. Partie au mois de mai dernier pour une mission de conservation de la faune sauvage, la princesse est plus engagée que jamais dans la lutte contre le braconnage des rhinocéros. Le 8 août 2021 sur son compte Instagram, l'épouse du prince Albert a relayé un message alarmiste, en même temps qu'une étonnante photo la montrant en guerrière déterminée.

"La corne de rhinocéros, ce n'est pas cool ! Unissons-nous sous mon initiative #ChasingZero et mettons fin aux atrocités qui mettent en danger notre précieuse faune", Charlene de Monaco a-t-elle écrit sur le réseau social. Sur l'image accompagnant son appel aux dons, l'ex-nageuse sud-africaine de 43 ans apparaît telle une guerrière, avec sa coupe de cheveux punk, les yeux fardés de noir et un collier de perles rappelant les bijoux traditionnels zoulous. La princesse se pince le nez d'une main et tend le doigt de l'autre : un geste symbolisant cette lutte contre la chasse du rhinocéros.

Dans une vidéo relayée dimanche, sur Instagram toujours, la mère du prince Jacques et de la princesse Gabriella (6 ans) raconte son combat sur le terrain : elle a récemment pris part à une mission de coupe de corne d'une mère rhinocéros. "Cela a été probablement l'expérience la plus traumatisante à laquelle j'ai été témoin, la princesse Charlene affirme-t-elle notamment, assise dans la brousse, habillée tel un Ranger. "C'est un mal nécessaire car l'espèce est sur le point de disparaître." Dans cette vidéo, l'ancienne athlète prend la parole comme rarement, avec ardeur et les poings serrés, suppliant ses concitoyens sud-africains de s'unir contre le braconnage. "C'est pourquoi je suis là, c'est chez moi, c'est ma responsabilité et mon devoir envers l'humanité, et ce devrait en être de même pour tout le monde."

Cela fait maintenant trois mois que Charlene de Monaco vit loin du Rocher, de son mari et de ses enfants. Sa mission ne devait durer qu'une dizaine de jours mais elle s'éternise en raison d'une sérieuse infection de la zone ORL qui l'empêche de prendre l'avion pour rentrer en principauté. Un absence qui suscite de vives rumeurs depuis le début de l'été : le magazine allemand Bunte va jusqu'à parler d'un divorce imminent avec le prince Albert, alors que le couple vient de fêter ses 10 ans de mariage. Dans Paris Match, Stéphane Bern a quant à lui mentionné l'hypothèse d'une opération de chirurgie esthétique qui aurait mal tourné... A chaque apparition, par écran interposé, le visage de la princesse est donc scruté dans les moindres détails.

Bientôt une réunion de famille avec Albert et les enfants ?

Malgré tout, Charlene de Monaco multiplie les interviews et messages se voulant rassurants en attendant de subir une nouvelle intervention : "C'est un jeu de patience pour moi (...). Je ne peux pas entrer dans les détails, mais je ne peux pas forcer la guérison, je serai donc coincée en Afrique du Sud jusqu'à la fin octobre", la princesse a-t-elle récemment expliqué à la radio sud-africaine 702. "C'est la période la plus longue durant laquelle je me suis absentée de l'Europe, sans parler de mes enfants, mais je fais des FaceTime presque tous les jours et ils sont venus [début juin avec le prince Albert, NDLR] et reviendront me voir après ma procédure."

Un prochain voyage du prince Albert avec Jacques et Gabriella est prévu pour la fin du mois d'août, si la situation économique et sociale le permet en Afrique du Sud.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image