Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg sera-t-elle la sulfureuse 'Nymphomaniac' de Lars von Trier?

Au cours de la tristement célèbre conférence de presse cannoise de Melancholia, Lars von Trier annonçait avec un petit sourire tordu que son prochain film serait plus controversé et sulfureux que jamais. Nymphomaniac suivra l'éducation et la vie sexuelle d'une femme, de sa naissance à ses cinquante ans. À l'époque, le cinéaste danois plaisantait gentiment en affirmant que Kirsten Dunst et Charlotte Gainsbourg, alors enceinte, joueraient dans ce film : "Nous voulons juste avoir du sexe très, très désagréable et c'est ce que j'écris actuellement. Ça durera trois ou quatre heures."

Malgré la polémique autour de ses propos jugés inacceptables par le festival de Cannes et les autorités, Nymphomaniac restait dans l'air. Tandis que Kirsten Dunst affirmait ne pas avoir l'intention d'y participer, le film se précisait : divisé en huit tableaux, tourné en deux versions, dont une version "hard" avec des scènes de sexe non simulées. Lars von Trier ajoutait : "Comme je suis radical, je ne peux pas faire un film sur l'évolution sexuelle d'une femme sans montrer de pénétration. Ca n'en fera pas forcément un film porno pour autant, plutot un film avec beaucoup de sexe et beaucoup de philosophie."

Variety vient cependant d'annoncer que Charlotte Gainsbourg est en négociations pour retrouver le réalisateur une troisième fois. Aucune information sur la teneur de son rôle, mais la nouvelle n'est pas si surprenante. L'actrice n'a jamais caché sa profonde admiration pour Lars von Trier, grâce auquel elle a remporté un prix d'interprétation à Cannes pour le rôle extrêmement violent d'Antichrist - où une doublure était utilisée pour filmer une scène de sexe très crue filmée en très gros plan. Adepte des expériences extrêmes au cinéma, l'actrice et chanteuse confie avec humour dans le numéro de janvier du magazine Têtu que son premier contact avec la drogue est arrivé alors qu'elle n'avait que 13 ans, sur le tournage de Souvenirs Secrets : "J'avais une rage de dent, je souffrais beaucoup. Feodor Atkine m'a fait venir dans sa loge, a ouvert une petite boîte avec de la poudre blanche et il m'en a mis sur la gencive, c'était miraculeux." Sa mère Jane Birkin n'a pas trouvé ça aussi drôle qu'elle à l'époque.

Stellan Skarsgård et Willem Dafoe semblent également bien partis pour rejoindre Nymphomaniac et retrouver Lars von Trier, qui a longtemps traîné une réputation de tyran. Après Dancer in the dark, Björk jurait ne plus jamais revenir devant une caméra de cinéma. De son côté, Nicole Kidman n'a pas tenu sa promesse de tourner les suites de Dogville.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image