Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Corinne Touzet : ''Les portes se sont fermées, j'ai vécu l'enfer''

Corinne Touzet : ''Les portes se sont fermées, j'ai vécu l'enfer''
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.

Voilà plus de cinq ans que Corinne Touzet n'incarne plus Une femme d'honneur sur TF1. L'actrice qui joue au théâtre et dans des téléfilms, qu'elle produit parfois, est fière d'avoir réussi sa reconversion. C'est à l'occasion de la promotion de son nouveau téléfilm - le 25 février prochain, elle sera sur France 3 dans la fiction La Malédiction de Julia - que la comédienne est revenue sur sa nouvelle vie et sur certaines de ses déclarations qui auraient étaient déformées.

Il y a quelques jours, à TV Mag, l'actrice de 54 ans déclarait être "devenue persona non grata" à la télévision. "On ne voulait pas me reconnaître comme une productrice, me reprochant même de marcher dans des plates-bandes qui ne m'appartenaient pas et, pour me punir, on ne faisait plus travailler l'actrice. Je n'ai pas tourné pendant trois ans. J'en ai pris plein la tête", avait-elle déclaré au magazine. Mais dans les pages de Télé Star, Corinne Touzet a souhaité mettre les choses au clair : "Mes propos ont été déformés, je n'ai jamais été persona non grata. [...] J'ai également lu que j'étais blacklistée, ce qui est faux ! Au contraire, je tiens à rappeler que c'est moi qui suis partie d'Une femme d'honneur et d'Interpol. Et que je n'arrête pas de bosser depuis cinq ans, avec deux spectacles pratiquement par an !" Deux versions des faits totalement différentes, donc. Pourtant, dans les pages de Télé Loisirs, Corinne Touzet se contredit à nouveau en expliquant avoir "été blacklistée" pendant trois ans. "Les portes se sont fermées, j'ai vécu l'enfer", ajoute-t-elle.

Blacklistée ou pas, Corinne Touzet est unanime sur une autre chose. Le théâtre lui a sauvé la vie. Au magazine Télé Poche, l'actrice - qui vient de tourner pour France 2 une comédie intitulée Un si joli mensonge et qui débutera au mois de septembre la tournée de la pièce Une journée particulière - explique : "Je suis réhabilitée en tant que comédienne." Alors, l'actrice a des idées plein la tête et se voit déjà dans "un one-woman show" pas forcément drôle.

Côté vie privée, Corinne Touzet est aussi une femme épanouie puisque, depuis 2012, elle vie une très belle histoire d'amour.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image