Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Daniel Radcliffe atteint d'une maladie rare : il a souffert pendant de nombreuses années malgré les traitements

Daniel Radcliffe atteint d'une maladie rare : il a souffert pendant de nombreuses années malgré les traitements
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
16 photos
Dans "Harry Potter et l'Ordre du Phénix", Daniel Radcliffe a toujours LA solution pour arriver au bout des épreuves. Il y a pourtant une chose, dans la vie, que l'acteur britannique refuse de cesser...

C'est un mal qui, hélas, n'a pas disparu à l'aide d'un remède du professeur Chourave. Daniel Radcliffe, qui a incarné le jeune sorcier Harry Potter dans la saga adaptée des livres de J.K. Rowling, pendant 10 ans, souffre effectivement de manière très régulière. Son problème médical ? C'est ce qu'on appelle des céphalées de Horton, c'est à dire une maladie rare et douloureuse provoquant des algies vasculaires de la face, le plus souvent au niveau de l'oeil et de la tempe.

Je prenais jusqu'à 12 antidouleurs très puissants par jour et ça ne changeait rien

Victimes de violents maux de tête, le compagnon d'Erin Darke a réussi à traverser les âges sans que personne ne se doute de rien. Alors que les céphalées de Horton ne touchent que 0,1% de la population mondiale, et principalement des hommes, Daniel Radcliffe a eu droit à son lot de maux de tête pendant longtemps avant de comprendre ce qu'il se passait. "A l'époque, je pensais que j'étais une mauviette. Je prenais jusqu'à 12 antidouleurs très puissants par jour et ça ne changeait rien, je ne comprenais pas et je me disais : 'Mais pourquoi est-ce que j'ai toujours mal à la tête ?'", expliquait Daniel Radcliffe au journal britannique The Independent.

C'est très rare mais extraordinairement douloureux

Il est passé à côté de plusieurs projets professionnels avant de mettre un nom à son mal-être. "J'étais en plein dans cette chose étrange nommée 'cluster headaches'. C'est très rare, apparemment, mais extraordinairement douloureux, précisait-il. A côté, une migraine a l'air plutôt agréable." Il faut en moyenne 5 ans pour diagnostiquer une céphalée de Horton, comme l'explique le CHU de Montréal. Les crises liées à ce mal peuvent durer jusqu'à 3h et avoir lieu tous les deux jours. Heureusement, Daniel Radcliffe parvient à tenir bon la barre côté carrière. Récemment aperçu à l'affiche du film Le Secret de la cité perdue, d'Aaron et Adam Nee avec Sandra Bullock, le comédien de 32 ans sera prochainement la vedette de Weird: The Al Yankovic Story d'Eric Appel.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image