Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Décès de Brittany Murphy : Son mari va attaquer la Warner en justice et accuse le studio de sa mort !

Grosse évolution autour de la mort tragique de l'actrice américaine Brittany Murphy (Sin City, Clueless).

Disparue brutalement le 20 décembre dernier à l'âge de 32 ans, la comédienne hollywoodienne avait succombé à une crise cardiaque à son domicile de Los Angeles, ce qui avait plongé le tout-Hollywood dans une très grande tristesse.

Alors que les médecins, après de premières analyses, ont diagnostiqué un décès des suites naturelles d'un arrêt du coeur, le mari de l'actrice - Simon Monjack - s'apprête à poursuivre la Warner car il pense que le studio hollywoodien est responsable de sa mort.

Explications : Brittany, qui prêtait sa voix au pingouin Gloria dans Happy Feet (voir un extrait ci-dessus), devait aussi participer à la suite actuellement en production avec notamment Matt Damon et Brad Pitt, mais la Warner l'aurait congédiée. Deux semaines après son licenciement de la franchise animée, la comédienne était retrouvée morte dans sa douche. Simon Monjack en conclut qu'elle était anéantie et ne se remettait pas de ce choix du studio, qui se retrouve donc selon lui responsable du triste dénouement.

"Elle était bouleversée. C'est eux qui l'ont tuée", vient-il de déclarer dans les pages du Daily Beast. "Los Angeles est ville cruelle. En tant qu'actrice ou acteur, vous êtes tous remplaçables. Mais je vais entreprendre des procédures juridiques".

Toujours est-il que ces accusations sont surprenantes, et même s'il n'a pas encore intenté de procès pour décès imputable à une faute, on peut avoir de sérieux doutes quant à ses motivations.

A suivre...

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel