Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Didier Drogba : Accueilli comme un roi à Istanbul pour un ultime défi

Didier Drogba et la Chine, c'est déjà fini... L'Ivoirien a quitté sa pré-retraite dorée du Shanghai Shenhua et son incertitude financière pour retrouver la folie de l'Europe. Et pas n'importe laquelle. L'ancienne star adulée de Chelsea a posé ses bagages en Turquie, au Galatasaray d'Istanbul, club mythique où la ferveur populaire est à nulle autre pareille.

Le buteur, qui cachetonnait avec son pote Nicolas Anelka, lui aussi de retour en Europe à la Juventus de Turin, s'est donc engagé pour 18 mois avec le club sang et or, moyennant un contrat de 8,5 ou 10 millions d'euros selon les sources. Après une Coupe d'Afrique des Nations ratée, une nouvelle fois, Didier Drogba a atterri le 8 février dernier à l'aéroport Ataturk d'Istanbul. Sur place, des milliers de supporters s'étaient rassemblés pour accueillir la star de 34 ans. Fumigènes, chants et applaudissements, les supporters du club 18 fois champion de Turquie avaient réservé une réception des plus inattendues et chaleureuses, avant-goût de ce qui attendra le buteur lorsqu'il foulera pour la première fois la pelouse du stade Ali Sami Yen Spor Kompleksi où 53 000 fans chanteront son nom à l'unisson.

Mais en attendant de connaître le frisson de son premier match sous ses nouvelles couleurs, Didier Drogba profite comme il se doit de la vie nocturne d'Istanbul. Il était ainsi surpris ce mardi 12 février sortant de chez Zuma, une fameuse chaîne haut de gamme de restaurants japonais présente à travers le monde et dont les people raffolent. Jeans, baskets et gardes du corps collés... au corps, la nouvelle star de la Süperlig a pu constater que l'engouement qui l'attendait à l'aéroport n'était pas retombé. Caméras de télévision, photographes et supporters l'attendaient à la sortie du restaurant, une fois de plus... Mais impassible, la star d'un soir a offert son plus beau sourire avant de répondre à une ou deux questions, disparaissant ensuite dans la nuit stambouliote. En attendant son premier match, dès demain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel