Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dropped - ALP et les accusations: 'Face à une intime conviction, j'ai une image'

Plus que quelques heures d'une longue attente, éprouvante et courroucée, avant que les familles des victimes de Dropped accueillent à Paris les corps de leurs proches et puissent envisager de commencer leur travail de deuil.

Dimanche matin (22 mars 2015), les dépouilles des huit Français morts (les champions Alexis Vastine, Camille Muffat et Florence Arthaud, et les professionnels de l'audiovisuel Laurent Sbasnik, Lucie Mei-Dalby, Volodia Guinard, Brice Guilbert et Edouard Gilles) dans l'accident tragique survenu en Argentine sur le tournage du jeu d'aventure de TF1, arriveront à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, dans une ambiance pesante. Depuis le drame, qui s'est produit le 9 mars dans la province de la Rioja lorsque deux hélicoptères sont entrés en collision et se sont crashés sans laisser de survivant, les relations entre les proches des disparus et la société de production du programme, Adventure Line Productions, se sont envenimées. Dans le quotidien Le Parisien, qui proposait ce samedi un touchant entretien avec Philippe Candeloro, épargné par le sort et tiraillé entre mémoire et oubli, le président d'ALP, Franck Firmin-Guion, a répondu une nouvelle fois aux accusations qui se multiplient, concernant les conditions de sécurité et les circonstances de l'accident d'une part, concernant l'attitude de sa société d'autre part.

"C'est très difficile pour nous d'entendre certaines mises en cause, concède Franck Firmin-Guion, mais j'ai conscience qu'en tant que producteur, nous pouvons cristalliser les colères et nous l'acceptons." Ceci étant dit, il entend réfuter, avec ses arguments, "l'intime conviction" exprimée en fin de semaine par Hubert Arthaud, selon laquelle le plan de vol des hélicoptères et une "chasse à l'image" des équipes de la production auraient provoqué la catastrophe. "On a complètement zappé les consignes de sécurité, s'insurgeait le frère de la navigatrice décédée Florence Arthaud, ancien pilote privé, au micro de BFMTV. Le film démontre qu'on a deux hélicoptères proches l'un de l'autre dans une zone désertique où il y a beaucoup de place. On est dans une chasse à l'image, on a complètement zappé les règles de sécurité. Le vol est désorganisé et ne respecte pas les règles de sécurité. J'ai l'intime conviction que la production n'a pas fait le briefing de sécurité."

"Face à une intime conviction, j'ai une image", réplique Franck Firmin-Guion, après une première réponse à chaud d'ALP : "Dans l'hélicoptère où se trouvaient les trois champions, il y avait un cadreur, Brice Guilbert, et aussi une GoPro [au plafond de l'hélicoptère, NDLR], donc deux caméras pour faire les gros plans. L'autre hélicoptère avait pour mission de faire des plans larges de situation. En aucun cas il n'y a eu une volonté du deuxième hélicoptère de s'approcher du premier pour aller chercher des gros plans de visage." Quant à l'intervalle de décollage des deux appareils, mis en cause, une vidéo transmise à la justice met en évidence qu'ils sont partis "avec 47 secondes de décalage", signale-t-il, soulignant au passage "l'ultra-fiabilité" de ces deux Ecureuils d'Airbus de 2010 et la solide expérience des deux pilotes, qui avaient fait des repérages préalables. Une donnée étayée également par Julien Magne, directeur des programmes de flux au sein d'Adventure Line Production, qui explique : "[1h30 avant l'accident,] les deux pilotes ont répété. Ils ont marché côte à côte en donnant des indications, en se mettant d'accord sur celui qui va décoller en premier. Il y avait le leader, Juan Carlos Castillos qui donnait des indications au second pilote, 'maintenant, on tourne à gauche, on tourne ensemble'."

Le sentiment d'abandon des familles, un "malentendu" ?

Outre les aspects techniques que l'enquête devra se charger d'éclairer, le président d'ALP doit de son côté éteindre l'incendie qui s'est déclaré au sujet de la manière dont sa société a géré les familles des victimes. Cette semaine, l'entourage de la journaliste Lucie Mei-Dalby s'est montré particulièrement véhément, disant avoir été "abandonné" par la production et de ne s'être pas vu offrir la possibilité de se rendre en Argentine auprès de la dépouille de la jeune femme. Signalant que certaines familles souhaitaient aller se recueillir en Amérique latine avant le rapatriement des corps et d'autres après, Franck Firmin-Guion explique ce qu'il considère comme un malentendu : "Nous avons appris en début de semaine que l'identification des corps risquait de prendre jusqu'à dix-quinze jours. Donc, il nous a semblé, après discussions avec les psychologues, qu'il était déraisonnable de laisser des gens fragilisés quinze jours sur place. Ensuite - et le malentendu est là -, l'information arrive, mardi, que finalement les corps pourraient être rapatriés très vite. Donc, on a dit aux familles : "Si vous y allez, vous risquez de ne pas rentrer avec les corps"."

La mère de Lucie Mei-Dalby est finalement partie jeudi soir, avec son compagnon, pour l'Argentine, accueillie vendredi matin par des équipes d'ALP et du consulat de France. Un voyage "avec un point d'étape sur les lieux de l'accident" sera organisé ultérieurement pour les autres.

"Dans tous les cas, nous financerons les obsèques et les voyages des proches, parents, frères, soeurs et conjoints des proches, ce qui est normal", précise encore Franck Firmin-Guion. Les obsèques de Florence Arthaud et Alexis Vastine ont d'ores et déjà été annoncées.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Marc de Suzzoni séduit les stars avec "La beauté du vice"
Marc de Suzzoni séduit les stars avec "La beauté du vice"
Agustin Galiana, invité du "Jarry Show" sur YouTube, évoque sa vie sentimentale et ses envies de fonder une famille
Agustin Galiana, invité du "Jarry Show" sur YouTube, évoque sa vie sentimentale et ses envies de fonder une famille
Richard Berry reconnaît avoir été un mari violent avec Jeane Manson et Catherine Hiegel
Richard Berry reconnaît avoir été un mari violent avec Jeane Manson et Catherine Hiegel
Michel Serrault : Qui était Juanita, la femme de sa vie, disparue en 2008 ?
Michel Serrault : Qui était Juanita, la femme de sa vie, disparue en 2008 ?
Carla Moreau et l'affaire de sorcellerie : Maeva Ghennam balance la vérité et s'excuse
Carla Moreau et l'affaire de sorcellerie : Maeva Ghennam balance la vérité et s'excuse
Laury Thilleman amoureuse : retour sur son mariage de rêve avec Juan Arbelaez
Laury Thilleman amoureuse : retour sur son mariage de rêve avec Juan Arbelaez
Cyril Hanouna craque son pantalon en direct dans "A prendre ou à laisser", sur C8
Cyril Hanouna craque son pantalon en direct dans "A prendre ou à laisser", sur C8
Julien Clerc : "Hélène a souffert quand j'ai refusé d'avoir un autre enfant"
Julien Clerc : "Hélène a souffert quand j'ai refusé d'avoir un autre enfant"
Camille Lou : Qui est son compagnon, le sportif Romain Laulhe ?
Camille Lou : Qui est son compagnon, le sportif Romain Laulhe ?
Jean-Pierre Pernaut ému par la surprise de Nathalie Marquay, ses enfants Tom et Lou et son petit-fils Léo, dans le JT de 13h de TF1
Jean-Pierre Pernaut ému par la surprise de Nathalie Marquay, ses enfants Tom et Lou et son petit-fils Léo, dans le JT de 13h de TF1
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image