Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Elizabeth II : L'homme qui a sauté sur son cercueil s'explique, ses motivations sont complètement folles !

Elizabeth II : L'homme qui a sauté sur son cercueil s'explique, ses motivations sont complètement folles !
Par Justine Texier Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
29 photos
L'image a choqué le Royaume-Uni tout entier la semaine dernière : alors que le cercueil de la reine Elizabeth II reposait dans Westminster Hall pendant plusieurs jours pour que le peuple puisse venir lui rendre un dernier hommage, un homme a sauté vers le podium soigneusement gardé, avant d'être rattrapé par la sécurité. Et ses motivations étaient pour le moins étranges...

Mais pourquoi ce jeune homme a-t-il soudainement voulu sauter sur le cercueil de la reine Elizabeth II ? Alors qu'il venait de faire plus de 14 heures de queue, comme tous ses compatriotes, pour lui rendre un dernier hommage dans Westminster Hall, Muhammad Khan s'est soudainement dirigé vers le podium et le catafalque où reposait la souveraine. Très rapidement arrêté par la sécurité et plaqué au sol par les nombreux policiers présents, il a été interrogé par un juge pour comprendre ses motivations.

Et autant dire qu'elles sont plutôt farfelues : l'homme est en effet persuadé que la reine... n'est pas morte ! Voulant vérifier qu'elle reposait bien dans son cercueil, il avait donc décidé de l'ouvrir, convaincu que tout cela est une manipulation montée par le nouveau roi Charles III. Le juge, abasourdi, de son procès, a déclaré qu'il souffrait en réalité de "délires", détaillant ce que le jeune homme lui a dit pendant l'audience.

"Il pense que le roi Charles a quelque chose à voir avec cela et qu'il pourrait aller au château de Windsor pour lui rendre hommage, mais aussi parce qu'il pense toujours qu'elle est vivante", a-t-il expliqué. Le jeune homme a en effet expliqué qu'il était prêt à faire tous les châteaux de la reine, à retourner même à Balmoral jusqu'à ce qu'elle lui réponde, persuadé qu'elle est toujours en Ecosse.

Reconnaissant que le jeune homme n'est pas si dangereux, le juge a accepté de le libérer sous caution avant sa prochaine audience, le 18 octobre. A une condition seulement : il aurait en effet ordonné son placement dans une unité psychiatrique.

Ce léger incident est le seul accroc qui a émaillé la longue veillée de la reine, pendant laquelle des centaines de milliers de Britanniques ont pu dire adieu à la monarque, parfois en ayant attendu près de 24 heures. Dont certains étaient très connus : Tilda Swinton ou encore David Beckham ont en effet participé à cette grande cérémonie populaire dans le plus grand anonymat, se montrant très émus devant le cercueil.

Les services de sécurité ont en tout cas dû être soulagés que cet incident se soit déclaré avant deux moments très importants de la veillée : pendant une dizaine de minutes, vendredi dernier, le roi Charles et ses frères et soeurs (les princes Andrew et Edward et la princesse Anne) s'étaient réunis devant le cercueil de leur mère, tête baissée.

Le lendemain, c'était au tour des huit petits-enfants de la souveraine de se plier au même exercice, dont les princes William et Harry, mais également leurs cousines (Zara Tindall, Eugenie et Beatrice d'York et Louise Windsor), premières jeunes femme à veiller officiellement un roi, et leur jeune cousin James, 14 ans seulement !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image