Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elodie (The Voice 2021), atteinte de nanisme, recalée : Gilles Verdez déçu et accusé de "discrimination"

8 photos
Voir 8 photos
Le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" est revenu avec le reste de l'équipe sur le passage d'Elodie dans "The Voice 2021". Les propos de Gilles Verdez ne sont pas passés, et Kelly Vedovelli l'a accusé de discrimination.

Le 20 mars, TF1 a diffusé une nouvelle émission de The Voice 2021. Les téléspectateurs ont notamment fait la connaissance d'Elodie (39 ans). La une femme atteinte de nanisme n'a malheureusement pas été retenue par l'un des coachs, une séquence sur laquelle l'équipe de Touche pas à mon poste (C8) est revenue le 22 mars. Et l'avis de Gilles Verdez a choqué.

Elodie a surpris Amel Bent, Vianney, Florent Pagny et Marc Lavoine après sa prestation sur Si maman si, de France Gall. En se retournant après le show, les coachs ne s'attendaient pas à voir une femme mesurant 1,12 mètre. Le Talent a donc vite détendu l'atmosphère en faisant une boutade. "Vous pensiez que j'étais à The Voice Kids en fait c'est ça ?", a-t-elle lancé.

Malheureusement pour elle, Elodie n'a pas été prise pour la suite de l'aventure. Un choix que Gilles Verdez n'a pas compris. "Elodie, c'est magnifique. Mais je ne comprends pas. Si vous la faites venir, c'est pour qu'elle reste. A ce moment-là, vous lui faites un truc spécial, vous lui donnez une place ou vous trouvez quelque chose. La laisser s'exposer comme ça et ne pas être prise, j'ai trouvé ça hyper violent", a-t-il lancé. Des propos qui ont fait bondir Isabelle Morini-Bosc et Kelly Vedovelli. "C'est odieux ce que tu dis, tu es en train de faire des différences avec les personnes. La dame aurait dû rester comparée aux autres ? C'est ça la discrimination, ce que tu es en train de faire", s'est indignée la jeune femme de 30 ans.

Après que Gilles Verdez a reconnu que c'était de la "discrimination positive", Isabelle Morini-Bosc a assuré qu'Elodie savait qu'elle n'irait pas plus loin et qu'elle était simplement venue pour le plaisir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image