Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Emmanuel Macron exhibant son torse poilu : son corps fait sensation en Grande-Bretagne

Emmanuel Macron exhibant son torse poilu : son corps fait sensation en Grande-Bretagne
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
La presse britannique n'est pas restée insensible à la photo qui a agité les médias français dès le 16 avril 2022. Plusieurs grands titres se sont interrogés sur le cliché du président Emmanuel Macron, chemise ouverte sur son torse velu.

Enorme buzz du week-end pasquale, la photographie d'Emmanuel Macron peu après son meeting à Marseille du 16 avril 2022 a fait parler de lui hors des frontières françaises. Le Huffington Post a compilé les reprises dans les médias de ce cliché pris par la photographe officielle du président sortant, Soazig de la Moissonnière.

Sa pose décontractée sur un canapé, chemise déboutonnée laissant voir son torse velu, n'a laissé personne insensible. Le candidat pour un second mandat a validé cette image, comme il l'a assuré sur le plateau de C à vous le lundi suivant, mais avoue avoir peut-être regardé trop vite. Assumant toutefois la photo, il s'en est lui même moqué sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine après la chronique hilarante de Bertrand Chameroy.

De l'autre côté de la Manche, de grands noms des médias britanniques ont traité cette image inhabituelle d'un dirigeant au pouvoir. "Il n'y a qu'en France qu'un homme tenterait d'utiliser son corps comme une arme (pas si) secrète dans une campagne présidentielle", écrit la journaliste Samatha Brick pour le DailyMail. Selon elle, le leader de la République en marche souhaite attirer les voix des femmes : "les Françaises adorent un torse velu - et secrètement beaucoup de femmes britanniques aussi. Elles ne le trouvent pas seulement masculin et sexy, elles le trouvent sûr et rassurant, tout ce que vous attendez d'un leader. (...) J'ai la nationalité française et je voterai ce week-end. Je mentirais si je disais que ces images de notre président ne seront pas au premier plan de mon esprit."

Emmanuel Macron a les honneurs d'être comparé à Sean Connery et Burt Reynolds avec son "hairy chest" (torse velu) dans The Guardian qui applaudit l'effet com' : "Je suppose que quelqu'un dans l'équipe Macron - peut-être Emmanuel lui-même, peut-être Brigitte - a décidé que le manscaping (le fait de se raser les poils, pubiens ou dorsaux, par exemple, pour se conformer à un diktat) était dépassé, plus de rigueur. (...) Les Français ont toujours eu une attitude plus saine et plus naturelle à l'égard des poils corporels." The Times s'interroge de son côté : "Que recherchez-vous chez un politicien ? Honnêteté ? Intégrité ? Ou un tapis épais de poils sur le torse digne d'une pub Pantene ?" The Telegraph se questionne lui sur la convenance de cette stratégie : "Oui, quatre boutons, ce n'était pas une touffe d'excuse ou une ombre subtile: c'était un plastron plein de poils noirs."

Si la photo amuse et peut déconcentrer certains yeux sensibles, elle n'empêche pas l'époux de Brigitte Macron de se préparer pour le second tour, face à Marine Le Pen. Il affronte ce 20 avril pour un grand débat la leader du Rassemblement national, défendant "sans filet de sécurité" le bilan de son quinquennat et son programme pour les cinq prochaines années.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image