Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gary Barlow : Les abominables 'blagues' d'un taré sur son bébé mort-né, Poppy

Accablés par la perte de leur quatrième enfant, Poppy, venue au monde mort-née le 4 août à Londres, le Take That Gary Barlow et son épouse Dawn peuvent compter en cette cruelle période de deuil sur le soutien ému et les marques de compassion de tous. Ou presque.

Dans le concert de témoignages d'affection et de condoléances, émanant aussi bien d'amis proches comme Robbie Williams que d'anonymes solidaires, des interventions nauséabondes ont fait tache. Et valu à leur auteur l'indignation de toute la Twittosphère.

Gary et Dawn, mariés depuis douze ans et parents de trois enfants (Daniel, 11 ans, Emily, 9 ans, et Daisy, 3 ans) également affectés par ce drame familial, avaient pourtant demandé qu'on respecte leur douleur, mais c'était visiblement au-dessus des capacités d'un ancien "lofteur" britannique, Kenneth Tong, ancien participant en 2009 de l'émission de télé-réalité anglaise Big Brother et devenu en quelques tweets l'une des personnes les plus haïes du royaume.

Agé de 28 ans, l'hurluberlu, qui se pique d'être beau, populaire et drôle, et qui n'a d'autre activité que sa monomanie de vouloir attirer l'attention de la bombe de Victoria's Secret et Transformers Rosie Huntington-Whiteley (compagne de Jason Statham, elle a d'ailleurs bloqué l'accès à son compte de son "twitt-stalker"), seule à pouvoir lui intimer d'arrêter, a passé les derniers jours à sortir des répliques immondes de moins de 140 caractères sur la mort de Poppy, s'amusant notamment à détourner des titres et des paroles de chansons des Take That. Voici quelques exemples parlants - et écoeurants...

Des tweets abominables sur Poppy

"Je ne comprends pas pourquoi @GBarlowOfficial est bouleversé par son bébé mort-né Poppy. Il a d'autres enfants. Trois sur quatre, c'est pas mal."

"Vous croyez que @GBarlowOfficial a droit à 50% de rabais sur les funérailles de Poppy Barlow parce qu'elle est mort-née ?"

"Un bébé mort-né, c'est quand le foetus est mort dans l'utérus. J'imagine que "It Only Takes a Minute" [cela ne prend qu'une minute] @GBarlowOfficial."

"@GBarlowOfficial a demandé: "Why Can't I Wake Up with You" [Pourquoi ne puis-je pas me réveiller avec toi] Poppy - parce que ce serait de la nécrophilie, Gary."

"@GBarlowOfficial a par le passé chanté "Love Ain't Here Anymore" [l'amour n'est plus là], mais en fait il ne l'a jamais été, puisque Poppy est mort-née."

"Il faut dire à la femme de @GBarlowOfficial qu'elle lui achète un cadeau pour la Fête des pères. Ben oui, pourquoi devrait-il pâtir du fait qu'elle a eu un enfant mort-né ?"

Abject.

Un "quart d'heure de gloire" lamentable

Et ce ne sont que quelques exemples. Pire, Kenneth Tong, qui s'est ingénié à utiliser dans ses nombreux twitts les mots-clés (comme "stillborn" ou le nom de compte @GBarlowOfficial) afin de remonter dans les Twitter-trends, se gargarise de sa "notoriété" :

"Je suis à la une du Daily Mail aujourd'hui, mais j'ai préféré mon interview avec le Mirror. Et aussi dans The Sun."

"1 000 livres sterling pour la meilleure photo de vous avec une des couvertures de presse ou coupures de presse me concernant aujourd'hui. Utilisez #kennethtongforrosie pour que je la voie !"

"Avec toute cette polémique à mon sujet et ma notoriété grandissante, je mériterais de passer en Vérifié sur @Twitter, non ?"

"Vu comment Kenneth Tong est dans les trends globaux, j'aimerais saisir l'occasion de demander un rencard à @RHW (Rosie Huntington-Whiteley)"

Rosie Huntington-Whiteley "responsable" ?!

A propos de cette dernière, son fantasme permanent, dont il cherche à attirer l'attention, il a notamment écrit :

"Tout le monde devrait tweeter quelque chose de sympa sur moi à @RHW."

"Je lâcherai @GBarlowOfficial seulement si vous persuadez @RHW de me le demander..."

"Pourquoi me conspuer alors que c'est @RHW la responsable. Tout ce qu'elle a à faire, c'est de me dire d'arrêter, et j'obéirai."

"Je ne peux pas croire que Rosie Huntington-Whiteley m'ait bloqué."

"J'ai eu la presse. Je n'ai pas eu la fille (Rosie Huntington-Whiteley). Voilà qui définit une victoire à la Pyrrhus."

Tollé général, réactions de stars et pétition

Découvrant immanquablement (en raison de la cadence de tweets et des mots-clés en plein dans les "TT", c'était incontournable) autant d'ignominies, l'opinion publique ainsi que plusieurs personnalités ont violemment répliqué, dénonçant ces actes malveillants et appelant à la suppression du compte Twitter de Tong. "Kenneth Tong ne devrait pas avoir le droit de tweeter des choses aussi horribles. Ses tweets à Gary Barlow sont des atrocités, un manque de respect inqualifiable", s'est indigné le juré de télé-crochet Louis Walsh. "Rien ne me ferait plus plaisir que de voir Kenneth Tong en prison. Quel être totalement et absolument haïssable", a fustigé le présentateur télé Jamie East. "Jamais vu de ma vie une tentative plus ignoble d'attirer l'attention... Ne fais jamais d'enfant", a déploré Professor Green.

Des antécédents... Jusqu'à quand Kenneth Tong sera-t-il libre d'agir ?

L'incriminé, lui, argue de sa liberté d'expression, "un droit, pas une option", comme il s'en gargarise auprès d'un de ses rares soutiens, le compte @Rileyy_69. Très recommandable fréquentation, puisque @Rileyy_69 a été arrêté pour s'en être pris au plongeur olympique Tom Daley, star sur Twitter, au sujet de la mort de son père !

Et Tong lui-même a des antécédents consternants : en 2011, ce jeune homme richissime avait reçu menaces de mort et opprobre général après avoir lancé une campagne pro-anorexie, faisant la publicité d'une pilule amincissante en promettant monts et merveilles aux jeunes femmes via une "anorexie contrôlée". Des célébrités comme Rihanna, Katy Perry et Simon Cowell avaient hurlé au scandale.

Conscient d'être un homme à abattre et fier d'avoir prouvé (mais à quel prix ?!) combien il est facile de devenir un phénomène à l'ère des médias instantanés, Tong s'en moque, ou plutôt, s'en réjouit : "Le monde a échoué à se débarrasser de moi l'an dernier, qu'est-ce qui vous fait croire que ça va fonctionner cette fois", a-t-il provoqué en publiant le lien d'une pétition réclamant son bannissement. Et même d'orienter ses détracteurs : "Si vous voulez signer une Twitition pour me supprimer, signez de préférence la plus populaire pour être efficace." Pourvu que ça marche...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Julien Courbet et Stéphane Plaza répondent aux questions de "Purepeople", septembre 2019
Pascal Obispo dans "Je t'aime etc" du 16 octobre 2019.
Cody Simpson chez son tatoueur, dévoile son nouveau motif- 16 oct 2019.
Alexander Edwards et son fils, le 15 octobre 2019.
Matthieu Delormeau s'en prend à Nabilla sur le plateau de "TPMP", le lundi 14 octobre 2019.
Léa Salamé dans "C à vous" le mardi 15 octobre 2019.
Cristina Cordula parle de son petit complexe dans l'émission "Je t'aime etc..." présentée par Daphné Bürki et diffusée le lundi 14 octobre 2019.
Bande-annonce de "La boîte à secrets" qui sera diffusée le vendredi 18 octobre 2019 sur France 3.
Jean-Charles éliminé des "12 Coups de midi", le 15 octobre 2019, sur TF1
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel