Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Guillaume Canet, Philippe Lellouche, Jean Dujardin... La colère après les annonces de Jean Castex

15 photos
Lancer le diaporama
Philippe Lellouche critiques les décisions annoncées plus tôt par le Premier ministre Jean Castex, sur BFMTV, notamment la prolongation de la fermeture des lieux culturels pendant encore trois semaines.
De Phillipe Lellouche à Guillaume Canet, en passant par Pierre Niney, de nombreux acteurs français ont dénoncé la décision du gouvernement de prolonger de trois semaines la fermeture des lieux culturels, annoncée par Jean Castex, le 10 décembre 2020.

Trois semaines supplémentaires. Voilà ce qu'a annoncé Jean Castex le jeudi 10 décembre 2020, lors de sa conférence de presse censée donner de précieuses informations sur un déconfinement très attendu. Après l'autorisation de réouverture des magasins et des lieux de culte, le monde de la culture est dans l'incompréhension puisqu'il devra rester statique jusqu'au 7 janvier prochain. Des milliers de théâtres, de cinémas, de salles d'expositions et autant d'intermittents restent donc désoeuvrés.

Une décision commentée par de nombreuses personnalités, à commencer par Philippe Lellouche. Sur les ondes de BFMTV, l'acteur de 54 ans a exprimé son point de vue. Le comédien devait être sur scène depuis déjà plusieurs semaines. "Je ne prends pas très bien la nouvelle, je ne peux pas vous dire que je l'accepte bien. Je ne la comprends pas, surtout. C'est un moment pour nous - acteurs et artistes - très bizarre. Jusque-là, j'étais plutôt en ligne avec le gouvernement. Je comprends qu'il navigue à vue. Aujourd'hui on est en pleine Absurdie", a développé l'acteur à l'antenne, en duplex depuis sa salle de spectacle parisienne.

En mai dernier, Philippe Lellouche expliquait avoir contracté la Covid-19, contaminant ainsi une partie de sa famille : sa compagne Vanessa Boisjean et leur jeune enfant.

"On laisse les Galeries Lafayette ouvertes mais on considère que le théâtre, le cinéma - qui a juste titre n'ont jamais été des clusters, en tout cas non répertoriés - doivent rester fermés (...) Pourquoi interdire le théâtre et le cinéma ? C'est un peu négliger la barre qui devrait concerner le gouvernement : la barre du moral des Français", a estimé Philippe Lellouche, qui souligne ici la recrudescence de problèmes de santé mentale de ses concitoyens, accentuée par ces confinements successifs. "Il me semble qu'en cette période de fêtes, on aurait dû un petit peu privilégier le moral des gens", complète-t-il, évoquant également ce Nouvel An sacrifié.

La colère des acteurs gronde

Philippe Lellouche n'était pas le seul à exprimer son mécontentement jeudi soir. Tandis que Nicolas Bedos déplore cette fermeture prolongée, Jean Dujardin n'a "pas les mots" pour décrire le fond de sa pensée, comme il l'a indiqué sur Instagram. Guillaume Canet a préféré interpeller la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, en publiant une vidéo mettant en scène des magasins et des transports bondés en plein confinement. "Rouvrez nos salles de cinéma", peut-on lire sur la vidéo.

Pierre Niney a également été très critique dans un tweet publié après les annonces de Jean Castex : "Franchement, c'est dur de se dire que tous les commerces, avions, trains et grandes surfaces de France peuvent accueillir du public... mais pas les cinémas et les théâtres qui ont fait tant d'efforts pour être des lieux irréprochables sanitairement".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image