Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Guy Marchand rendant hommage à Claude Miller : sa déclaration déconcertante

5 photos
Lancer le diaporama

Le 27 mai se déroulait la clôture du Festival de Cannes, sous la pluie et dans une ambiance particulière. En effet, outre la remise des prix (controversés) cannois et de la fameuse Palme d'or - qui est revenue à Amour de Michael Haneke -, les invités ont pu assister à la projection de Thérèse Desqueyroux, l'ultime film du cinéaste Claude Miller, décédé le 4 avril dernier. Les personnalités du cinéma français était nombreuses à lui rendre hommage, comme Julie Depardieu, très émue d'être présente pour ce grand soir. Les mots de Guy Marchand, 75 ans, comédien du film Garde à vue, étaient quant à eux emprunts d'un fatalisme troublant.

En effet, interrogé par Laurent Weil pour Canal+ sur le tapis rouge du Palais des festival pour la clôture, l'acteur déclare de façon abrupte : "Je suis le survivant. Ils sont tous partis. Ils se sont envolés." Quand on lui demande si l'émotion est grande, il rétorque en gardant le sourire : "Non, pas trop de compassion, mais un beau souvenir, des gens que j'ai adorés, Lino Ventura, Michel Serrault dont je ne parle jamais au passé. Claude Miller, il est encore là. J'ai pas à attendre beaucoup pour les rejoindre." Une déclaration qui fait sursauter le journaliste et lui lance : "Ne dites pas ça !" Il répond : "Mais il n'y a pas de problème. Le cinéma, c'est toujours joyeux."

En 1981, Guy Marchand joue dans Garde à vue de Claude Miller avec Lino Ventura et Michel Serrault et incarne l'inspecteur Belmont, un rôle qui lui vaudra le César du meilleur acteur. Puis il retravaillera avec le réalisateur dans Mortelle randonnée, en 1983. Deux expériences inoubliables qui lui ont permis de tisser des liens précieux avec toutes ces figures du cinéma français.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel