Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Gwendoline Hamon face à "l'embarras" de la maladie de sa mère : "Elle est partie trop vite"

Gwendoline Hamon face à "l'embarras" de la maladie de sa mère : "Elle est partie trop vite"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Gwendoline Hamon au photocall de la cérémonie d'ouverture de la 21ème édition du festival des créations télévisuelles de Luchon, France. © Patrick Bernard/Bestimage
12 photos
Gwendoline Hamon a choisi de lutter pour une cause qui lui est chère : la levée du tabou autour du papillomavirus et son dépistage. La marraine de l'association IMAGYN fait partie d'une large campagne de vaccination.

Gwendoline Hamon fait partie de ces personnalités qui ont choisi de défendre leurs convictions. Elle est désormais la marraine d'une large campagne de vaccination contre le papillomavirus (HPV), lancée par l'association IMAGIN. Depuis le 18 janvier 2021, un clip mettant en scène des adolescents -filles et garçons - est diffusé sur des chaînes nationales.

Pour Gwendoline Hamon, inciter les jeunes à se protéger du papillomavirus - vecteur de plusieurs cancers - est plus qu'important. Sa mère est décédée jeune d'un cancer de l'utérus. "Je m'engage auprès de l'association IMAGYN et sa formidable équipe de guerrières, par ce que ma mère est partie très, trop vite, à cinquante-huit ans d'un cancer de l'utérus dû à un HPV, et que je sais, j'ai vu, j'ai vécu, j'ai senti cette maladie de près. Aucune maladie n'est belle, mais celle-là, en plus des douleurs, des protocoles difficiles, de la peur, celle-là génère une honte, un embarras, une gêne parce qu'elle est liée à notre plus profonde intimité", a-t-elle déploré dans un communiqué de l'association.

"J'aimerais juste avec mes petits moyens et ma grande énergie, informer et aider les femmes et les hommes et dès l'adolescence à prendre en considération leur corps, qu'ils n'aient pas honte, pas peur de se faire dépister, qu'ils n'hésitent plus, au moindre doute à consulter si cela les assure et que cet acte devienne une habitude, une habitude pour se faire du bien", a souhaité Gwendoline Hamon.

Faire tomber le tabou autour du papillomavirus est un vrai enjeu pour l'actrice. Ce virus engendre 6000 cancers annuels, pour 2900 décès. À titre comparatif, c'est légèrement plus que le nombre de morts sur les routes en 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image