Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Harvey Weinstein, les testicules en sang : une femme qu'il tentait de violer a répliqué

10 photos
Voir 10 photos
Un an après l'emprisonnement du producteur, une femme a porté plainte pour tentative de viol. Elle explique que, grâce à un ongle en acrylique cassé, elle a réussi à stopper Harvey Weinstein et à laisser une large cicatrice sur son scrotum.

Bien qu'Harvey Weinstein soit en prison, certains trouvent qu'il ne paie pas assez cher ses dizaines d'années passées à violer et à agresser sexuellement des femmes dans le show business. Le témoignage d'une nouvelle victime pourrait bien épancher leur soif : une actrice que le producteur avait tenté de violer l'a laissé "les testicules en sang", comme le relate un article de The Post, le 27 mars 2021.

Dans des documents d'une plainte déposée auprès de la Cour supérieure de Los Angeles, une certaine Hayley Gripp explique qu'Harvey Weinstein a essayé de la violer, alors qu'ils se trouvaient dans une suite de l'hôtel Hilton de Beverly Hills en novembre 2012. Elle n'avait alors que 19 ans. Celle qui voulait devenir comédienne a caché pendant des années sa rencontre affreuse avec ce "grand producteur" d'Hollywood, dont elle ne connaissait pas l'identité jusqu'à l'éclatement de l'affaire en 2017. Souffrant désormais de stress post-traumatique, elle entend désormais que la justice reconnaisse le préjudice qu'Harvey Weinstein lui a causé.

Hayley Gripp, habitante de Los Angeles, prenait un café en lisant un livre au bar de l'hôtel Hilton lorsqu'une associée du producteur l'a approchée et a engagé la conversation avec elle. Elle se livre alors sur sa vie et sur son syndrome de la Tourette. C'est là qu'elle lui a proposé un futur casting pour une grande agence avec un "grand producteur", ce qu'Hayley a accepté.

Lorsqu'elle est entrée dans la suite où elle avait rendez-vous, Harvey Weinstein s'est présenté comme un certain "Dom". Elle refuse le verre de vin qu'il lui propose. "C'est mal élevé de ne pas accepter le verre de quelqu'un qui te nourris et t'offre son hospitalité", lui aurait dit le producteur. Après avoir bu la moitié du verre, Hayley a souffert d'un "bref blackout".

Un ongle cassé, un scrotum et du sang

Lorsqu'elle a repris ses esprits, elle était contre une table alors qu'Harvey Weinstein la touchait sans son consentement. "Vous êtes si mouillée et serrée. Vous êtes vierge n'est-ce pas ? Vous n'avez qu'à prétendre que vous êtes avec quelqu'un comme Zac Efron", lui aurait-il dit. La plainte dit que la victime ne s'est pas rendue compte que les doigts du producteur étaient dans son vagin avant qu'elle ne "sente le métal de sa montre contre sa peau".

Ensuite, Harvey Weinstein l'a maintenue au sol. Pour s'en sortir, Hayley a alors "poussé de toutes ses forces" avec ses bras, cassant un de ses faux-ongles contre la table. "Me Gripp a alors planté son ongle aiguisé sur la partie inférieure du scrotum de Mr Weinstein", mentionne les documents cités par Page Six. La suite ressemble à une scène tout droit sortie d'un roman : "Mr. Weinstein a laissé échappé un grand cri et a attrapé sa main, enfonçant encore un peu plus son ongle dans son scrotum".

Ainsi, on a enfin une explication concernant les parties génitales déformées d'Harvey Weinstein. De nombreuses victimes expliquaient avoir vu "de grandes cicatrices" au niveau des testicules, ce qui a permis d'authentifier leurs témoignages.

La suite de la plainte explique comment Harvey Weinstein a perdu énormément de sang et qu'Hayley a tenté de s'enfuir. L'associée qui l'avait approchée un peu plus tôt l'a alors menacée de "finir en hôpital psychiatrique" si elle venait à évoquer ce qu'il s'était passé. Elle tenait alors son syndrome de la Tourette comme responsable de la blessure de son patron.

Hayley Gripp ne s'était pas présentée lors du procès d'Harvey Weinstein et n'a ainsi pas pu toucher les 17 millions dollars partagés entre la centaine de victimes du producteur. Actuellement, l'ancien patron de The Weinstein Compagny sert une peine de 23 années d'emprisonnement dans une prison à haute-sécurité, après avoir été condamné en février 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image