Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ibrahim Maalouf accusé d'agression sexuelle sur mineure et innocenté : cette affaire le poursuit

12 photos
Lancer le diaporama
Ibrahim Maalouf fait une mise au point concernant sa relaxe dans l'affaire d'agression sexuelle sur une mineure de 15 ans lors de son passage dans "C à Vous" (France 5).
Sur le plateau de "C à Vous" (France 5), Ibrahim Maalouf explique comment ses détracteurs se servent de sa sa relaxe dans une affaire d'agression sexuelle sur mineure de 15 ans afin de discréditer son discours. Depuis quelques temps, le trompettiste est l'un des musiciens professionnels à dénoncer l'oligarchie blanche et raciste de grandes institutions de la musique.

En ce moment, une autre révolution est en cours. De plus en plus de musiciens se battent pour un changement radical concernant la diversité au sein de grands orchestres et opéras. Ibrahim Maalouf a été l'un des premiers à dénoncer l'ultraprésence d'une élite blanche issue de milieux aisés et les inégalités qu'il a subies. C'est pour une émission spéciale sur le sujet que le trompettiste libanais était sur le plateau de C à vous (France 5).

Face à Anne-Elisabeth Lemoine, Ibrahim Maalouf explique avoir été insulté et même menacé de mort lorsqu'il a osé parler du recrutement raciste de certaines institutions. Ses détracteurs se sont servis de l'accusation de violences sexuelles dont il avait fait l'objet pour desservir son propos. "Vous me donnez l'occasion de faire un état des lieux. C'est terrible d'avoir à en parler encore. J'ai en effet été innocenté par la justice. Donc les gens sont au courant. Malgré tout, je suis obligé d'en parler. Pourquoi ? Parce que je lis beaucoup d'inepties, beaucoup de choses fausses sur Internet. Cette désinformation est terrible. On dit que j'aurais été menacé par manque de preuves. Bon, ceux qui connaissent le dossier - c'est à dire les trois juges, les avocats - savent que ce n'est pas vrai", a développé le musicien de 40 ans.

"Tout le monde sait que ce n'est pas vrai. J'ai été relaxé parce qu'il y avait des preuves que cette jeune femme mentait. On a des preuves, des témoignages... Il y a même des aveux de sa part dans son journal intime. On a tous les documents, toutes les preuves qui prouvent que c'est faux. Donc quand je lis sur internet que j'aurais été relaxé par défaut de preuve, ça m'irrite. On se sert de cet élément-là pour discréditer tout mon discours sur la diversité", a dénoncé Ibrahim Maalouf.

Le trompettiste avait été entendu par la justice pour une plainte pour atteinte et agression sexuelle, sur une mineure de 15 ans. En 2018, le tribunal de Créteil l'avait condamné à quatre mois de prison avec sursis et à 20 000 euros d'amende. Après avoir fait appel de cette décision, Ibrahim Maalouf a été relaxé en juillet 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image