Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Inès Reg (Pékin Express) et sa soeur insultées par Valérie Trierweiler : elles brisent le silence

Inès Reg (Pékin Express) et sa soeur insultées par Valérie Trierweiler : elles brisent le silence
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
15 photos
C'est une séquence qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux. Valérie Trierweiler a insulté Inès Reg et sa soeur Anaïs lors de l'épisode de "Pékin Express 2022" du 27 juillet. Un moment sur lequel les deux femmes ont vite réagi.

L'épisode de Pékin Express 2022 (M6) du 27 juillet a été riche en événements. Deux candidats ont provoqué la colère des internautes lors d'une épreuve, une candidate a été blessée et Inès Reg et sa soeur Anaïs ont été insultées par Valérie Trierweiler. Un sujet sur lequel l'humoriste de 30 ans est revenue au cours d'un live Instagram, le 28 juillet.

Dans le cadre d'une épreuve, celle qui partage la vie de Kevin et Anaïs ont réussi à trouver le drapeau rouge. Elles avaient donc la possibilité d'immobiliser un binôme durant quinze minutes afin de le pénaliser. Et c'est Valérie Trierweiler et Karine qu'Inès Reg et sa soeur ont décidé de mettre en difficulté. "Elles nous attendaient les s**opes", s'était alors emportée l'ex-Première Dame de France. Les internautes attendaient donc avec impatience la réaction des deux jeunes femmes. C'est désormais choses faite !

Dès le début du live, Ines Reg a expliqué pour quelle raison Anaïs et elle avaient pris Valérie Trierweiler et Karine pour cible : "Depuis le début, elle était piquante avec nous. Par exemple quand on a mangé des couilles de taureaux, il y avait comme des os qui ne se mangeaient pas. Donc quand on a fini, on a demandé à la production si c'était okay comme on avait laissé que des os. Et quand elles nous ont vu partir, elles nous ont directement pointé du doigt. Ca a été coupé, mais elles ont hurlé : 'Elles n'ont pas fini !' Donc on était folles car c'est la personne de la production qui avait validé."

Une insulte découverte à la télé

C'est pour cette raison que les deux soeurs ont fait un pacte avec Rachel Legrain-Trapani et Valentin Léonard et Xavier Domergue et Yoann Riou, car ils se sont toujours serrés les coudes. Elles avaient promis de ne pas utiliser le drapeau contre eux mais contre Valérie Trierweiler et Karine et en échange, ils devaient les laisser arriver en première. En comprenant que ses concurrentes les avaient attendues pour leur agiter le drapeau sous le nez, l'ancienne Première Dame de France les a insultées. "Oui nous avons découvert avec ma soeur, comme vous tous, que nous étions des salopes. Ce n'est pas grave. Même si je comprends le délire de se dire que c'est une femme qui a une carrière, une ex Première Dame, que c'est dur d'entendre des mots comme ça, pensez à vos parties de Uno. Vous n'avez jamais insulté vos maris ? C'est dans le jeu. Ca pique un peu j'avoue sur le moment", a confié Inès Reg. Et Anaïs de poursuivre : "Ce n'était vraiment que dans le jeu parce que le soir-même on se retrouve et tout se passe bien. On avait tous envie de gagner, mais on n'avait juste pas la même façon de faire les choses."

En conclusion, Inès Reg a assuré qu'elle n'était "pas en guerre contre Valérie". Tout va bien donc !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image