Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Isabelle Adjani quitte Gérard Depardieu et le film sur l'affaire DSK

Isabelle Adjani quitte Gérard Depardieu et le film sur l'affaire DSK
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Le film de l'Américain Abel Ferrara inspiré de l'affaire DSK avait tout pour être sulfureux et, avant même d'avoir été tourné, il fait couler beaucoup d'encre. Nouveau rebondissement en date : l'actrice Isabelle Adjani, qui devait donner la réplique à Gérard Depardieu, renonce à ce projet, elle qui devait incarner Anne Sinclair, une annonce survenu le 1er mars.

La comédienne aux cinq César a expliqué qu'en raison d'un "contexte actuel qui ne relève que de l'instruction destructrice dans la sphère privée de ces deux personnalités", elle ne se sentait pas en mesure de s'investir dans ce long métrage qui connaît par ailleurs des difficultés financières. Le tournage devait démarrer mi-janvier à New York et le réalisateur de Bad Lieutenant était particulièrement enthousiaste à l'idée de diriger le monstre sacré du cinéma français qu'est Gérard Depardieu, dans la peau de l'ancien directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn.

Selon son entourage cité par le Nouvel Obs, la décision d'Isabelle Adjani serait antérieure à la polémique liée au duel judiciaire entre Dominique Strauss-Kahn et Marcela Iacub, auteure du livre sur sa relation avec le puissant DSK, Belle et la bête. Condamnée comme son éditeur (Stock) pour violation de la vie privée, Marcela Iacub a décidé de ne pas faire appel, d'après L'Express. Cette nouvelle affaire a néanmoins conforté Isabelle Adjani dans son choix.

"J'aime et j'admire l'énergie de rédemption qui existe dans le cinéma d'Abel Ferrara, et j'ai toujours dit apprécier que le projet de son film sur l'histoire qui aurait lié Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair depuis les événements du Sofitel à New-York, en soit une oeuvre 'inspirée'," explique-t-elle. Mais "dans un contexte actuel qui ne relève que de l'intrusion destructrice dans la sphère privée de ces deux personnalités, le parti pris d'interpréter ce film ne peut plus me correspondre aujourd'hui". Actuellement à New York, l'actrice française dit renoncer au projet malgré son "enthousiasme de départ de jouer aux côtés de Gérard Depardieu" et "l'intérêt artistique d'entrer dans l'univers d'Abel Ferrara".

La désaffection d'Isabelle Adjani, unit par une amitié solide à Depardieu, forgée par leurs collaborations sur Barocco, Camille Claudel, Bon Voyage et Mammuth, aura sans doute des conséquences sur le film. Si le producteur et distributeur Vincent Maraval - initiateur de la polémique sur le salaires des acteurs - affirme qu'ils sont désormais à la recherche d'une autre actrice et que le tournage aura lieu en mars, le projet, fragile, risque de ne pas aboutir.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image