Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Luc Delarue : Pourquoi son fils Jean n'a pas assisté aux funérailles

Jean-Luc Delarue : Pourquoi son fils Jean n'a pas assisté aux funérailles
Par Hiba Semali Rédactrice
Rattachée à la rubrique télé, Hiba Semali se consacre au petit écran. The Voice, Koh-Lanta, Top Chef, Secret Story, Star Academy ou encore Les Marseillais n'ont aucun secret pour elle.
Peu après la mort de Jean-Luc Delarue en août 2012, ses proches avaient organisé ses obsèques dans la plus stricte intimité. Seulement, son fils Jean, âgé de 5 ans à l'époque, n'y a pas assisté. Elisabeth Bost, ex-compagne de l'animateur et maman du jeune garçon, explique aujourd'hui pourquoi.

Jean-Luc Delarue s'est éteint le 23 août 2012, après une longue lutte contre son cancer de l'estomac et du péritoine. Ses funérailles ont eu lieu les jours qui ont suivi sans son fils Jean, 5 ans à l'époque, né de sa relation passée avec l'animatrice Elisabeth Bost. Auprès de nos confrères de Télé Star, elle s'explique, six ans après.

La mort d'un parent est un événement traumatisant, surtout pour un enfant si jeune. Alors lorsqu'il a dû faire face au décès de son père, Jean a beaucoup souffert. Le jeune garçon n'avait pas souhaité assister aux adieux. "Il ne voulait pas du tout aller au cimetière, raconte Elisabeth Bost. J'ai demandé conseil à une pédopsychiatre qui m'a dit : 'Il faut arrêter avec l'injonction du cimetière. Si l'enfant n'en a pas envie, il ne faut pas le forcer. Il faut simplement qu'il sache qu'il peut s'y rendre s'il le souhaite'."

Aujourd'hui, le duo mère/fils se soutient mutuellement. Et Elisabeth Bost est persuadée que Jean-Luc Delarue veille sur Jean. Elle le perçoit comme "une force bienveillante, une étoile qui le protège". Mais pour l'adolescent désormais âgé de 12 ans, "la route est encore longue". "Il est un enfant joyeux, il aime la vie, cuisiner, ses copains, mais il garde encore beaucoup de moments de vague à l'âme", confie-t-elle.

Très rare dans la presse, Elisabeth Bost s'est décidée à s'exprimer dans un premier temps via son documentaire, Le monde en face : destins d'orphelins. Diffusée le 22 janvier 2019 sur France 5, l'émission propose les différents témoignages d'enfants ayant perdu un de leurs parents. Une histoire qui rappelle celle de son fils, Jean...

Une interview à retrouver en intégralité dans le magazine Télé Star, en kiosques lundi 14 janvier 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image