Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Jean-Luc Lahaye : Définitivement condamné pour corruption de mineure

Jean-Luc Lahaye : Définitivement condamné pour corruption de mineure
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Jean-Luc Lahaye au spectacle "Gérald Dahan tombe les masques" à l'Olympia à Paris. Le 15 Mai 2015
11 photos
Lancer le diaporama
Le chanteur des années 1980 a écopé de sursis...

Entre Jean-Luc Lahaye et la justice, c'est bientôt une histoire terminée ! Si le chanteur a lancé une contre-attaque envers Julie Pietri après la décision de cette dernière de laisser tomber à la dernière minute ses poursuites contre le chanteur pour diffamation (il attaque à son tour pour procédure abusive et réclame 10 000 euros), il peut désormais tourner la page concernant son affaire de corruption de mineure...

Débutée en février 2015 par une convocation de la police, l'affaire dans laquelle Jean-Luc Lahaye était jugé pour corruption de mineure (il avait eu sur Facebook des échanges érotiques avec une mineure alors âgée de moins de 15 ans) a pris fin. Condamné le 18 mai dernier à un an de prison avec sursis et à des amendes, il avait alors fait appel, tout comme le parquet, puis avait annoncé plusieurs semaines après sa décision de retirer son appel. Suite à quoi, sa condamnation a donc été scellée.

Selon son avocat dans ce dossier, Me David Apelbaum, le chanteur se désiste "dans un souci d'apaisement" et il a tenu à rappeler qu'en première instance, l'interprète de Papa chanteur avait également bénéficié d'une relaxe partielle, notamment pour la détention d'images pédopornographiques. Quant à l'avocat général, Me Etienne Madranges, il a indiqué que le parquet se désistait lui aussi mais a taclé l'artiste. "Cela n'enlève rien à la gravité des faits. M. Lahaye devra réfléchir à mieux contrôler ses pulsions", a-t-il dit.

Les associations qui s'étaient constituées parties civiles ont, elles aussi, décidé d'en rester là.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image