Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Paul Rouve, obligé d'aider ses parents financièrement : "Heureusement que je suis là"

Jean-Paul Rouve, obligé d'aider ses parents financièrement : "Heureusement que je suis là"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Exclusif - Jean-Paul Rouve - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche prochain" présentée par M.Drucker  © Guillaume Gaffiot / Bestimage
12 photos
Au cours d'une interview à "Society", Jean-Paul Rouve a évoqué son enfance, marquée par la mise au chômage de son père. Devenu acteur prolifique, il est désormais obligé d'être le soutien financier de ses parents, qui ont écopé d'une maigre retraite.

Au cours d'un long entretien avec Society - issu de l'exemplaire paru le jeudi 28 janvier 2021 -, Jean-Paul Rouve a retracé son enfance. Avec une certaine émotion, l'acteur a évoqué sa famille et décrit le contexte familial dans lequel il s'est construit. Sa mère est issue de la classe bourgeoise et son père, d'un milieu plus modeste.

"Mon père, lui, vient d'Agen. Il a dix frères et soeurs. Son père était agriculteur, un salopard : il faisait des mômes pour avoir de la main-d'oeuvre, il les battait, une vraie saleté ! Un jour, mon père l'a chopé par le col, plaqué au mur et lui a dit : 'Tu touches encore aux petits, je te démonte la gueule', raconte Jean-Paul Rouve. Il a fait des boulots un peu partout, s'est retrouvé trois ans en Algérie. La sidérurgie était en plein essor en France, il a atterri aux chantiers de Saint-Nazaire, puis à Dunkerque. C'est là qu'il a rencontré ma mère, lors d'un bal. Évidemment, le fait qu'elle se mette avec un ouvrier est mal passé."

Puis, son père a perdu son travail lorsqu'il avait 50 ans. Sans diplôme, "pas même son certificat d'études", il est resté longtemps au chômage. "Aujourd'hui, il a une retraite misérable alors qu'il travaille depuis l'âge de 12 ans ! Heureusement que je suis là...", reconnait Jean-Paul Rouve, qui aide financièrement ses parents. "Ma mère a même essayé de recontacter des anciens employeurs pour qu'ils lui fassent une attestation et qu'il gagne des points. Quand il a perdu son job, elle s'est mise à bosser. Elle a travaillé à la bibliothèque d'un lycée, a fait des travaux d'utilité collective, les TUC, à l'hôpital de Dunkerque, mais elle ne gagnait pas grand-chose", déplore-t-il.

Ce terreau ouvrier a permis à Jean-Paul Rouve de garder des rôles purement populaires, à l'image de Jeff Tuche. "J'ai une belle vie, je n'ai pas de problèmes d'argent. Mais j'essaie de garder un pied dans une France que j'ai connue, une France ouvrière, mais pas la zone non plus. Classe moyenne basse, on va dire", a-t-il affirmé.

Retrouvez l'entretien de Jean-Paul Rouve en intégralité dans le dernier numéro de Society.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image