Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jenny McCarthy et Donnie Wahlberg : Un baiser fou et une mise au point !

14 photos
Lancer le diaporama

L'ancienne playmate Jenny McCarthy a débuté l'année en beauté, dans les bras de son homme Donnie Wahlberg. Mais ce week-end, la jolie blonde de 41 ans a dû mettre les points sur les i pour défendre son fils.

L'ex-chanteur de New Kids on the Block, star de la série Blue Bloods, a rendu visite à sa belle sur Times Square alors qu'elle coprésentait l'émission spéciale du réveillon de la chaîne ABC. Après les douze coups de minuit, Donnie Wahlberg et Jenny McCarthy se sont embrassés goulûment devant les caméras. Depuis plusieurs mois, les deux tourtereaux vivent une belle histoire d'amour qu'ils ont officialisée cet été. En septembre, sur le plateau du talk-show féminin The View (qui a inspiré à Laurence Ferrari le concept de son Grand 8), la coanimatrice Jenny McCarthy révélait que Donnie Wahlberg s'entendait à merveille avec son fils, Evan.

Né en 2002 de l'union de Jenny McCarthy avec John Asher (qui jouait le rôle de Gary dans la série Code Lisa dans les années 90), le petit Evan souffre d'autisme. Sa maman en a souvent parlé dans les médias et il n'est pas rare de la voir militer pour soutenir la recherche. Mais ce week-end, plusieurs médias ont rapporté qu'en réalité, le petit garçon n'était plus atteint d'autisme en s'appuyant sur une nouvelle interview qu'aurait donnée Jenny McCarthy au Time Magazine.

Jenny en colère

Samedi 4 janvier, Jenny McCarthy utilisait son compte Twitter pour répondre à cette polémique : "Les histoires qui circulent sur la Toile selon lesquelles j'aurais déclaré que mon fils ne souffrirait finalement pas d'autisme sont absolument fausses et ridicules. L'autisme d'Evan a été diagnostiqué par l'Autism Evaluation Clinic de l'UCLA Neuropsychiatric Hospital et confirmé par l'État de Californie (via leur centre régional). Sous-entendre que j'aurais changé mon discours et dit que mon fils n'aurait pas été diagnostiqué autiste au départ (mais souffrirait en fait du syndrome de Landau et Kleffner) est à la fois irresponsable et inexact.

Ces histoires se basent sur une 'nouvelle' interview que j'aurais accordée au Time Magazine, qui fut en réalité publiée en 2010, et dans laquelle je n'ai jamais fait de telles déclarations. Ces déformations continues ne servent qu'à rouvrir les blessures de ces nombreuses familles qui doivent faire face courageusement à l'autisme. Sachez que je prendrai toutes les mesures légales qui s'imposent pour régler cette affaire."

Rien de tel qu'un passage chez le coiffeur après tant de contrariétés. Jenny McCarthy semble avoir besoin de changement. Dimanche 5 janvier, elle postait sur Twitter une photo d'elle sous les ciseaux de son hair stylist avec cette légende : "Coupe de cheveux. Je fais court, court court ou court court court ?" Jenny McCarthy n'a pas encore révélé le résultat.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel