Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jérôme Pécresse "gagne très bien" sa vie : Le brillant CV du mari de Valérie Pécresse

Jérôme Pécresse "gagne très bien" sa vie : Le brillant CV du mari de Valérie Pécresse
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
10 photos
En étant en lice pour la présidence de la République, Valérie Pécresse braque aussi les projecteurs sur son mari. PDG de General Electric (GE) Renewable Energy, Jérôme Pécresse a un parcours professionnel impressionnant mais est accusé par les détracteurs des Républicains d'être source de conflits d'intérêts. "L'Obs" s'est penché sur ce sujet.

Cela allait inévitablement remonter à la surface. Déjà pointé du doigt, le parcours - certes brillant - du mari de Valérie Pécresse revient sur le devant de la scène avec sa candidature à l'élection présidentielle. Un article de L'Obs met en lumière ce qu'a accompli Jérôme Pécresse d'Alstom à General Electric. En effet, si dans quelque temps la leader des LR devra publier son patrimoine comme les autres candidats des présidentielles, l'hebdomadaire ne s'intéresse pas tant à la fortune du couple qu'à son CV.

Mari idéal qui soutient sa femme comme personne - même Ségolène Royal l'avait souligné en comparaison à sa relation avec son ex François Hollande lors des présidentielles de 2007 -, Jérôme Pécresse est un homme discret que l'on voit parfois au côté de son épouse lors d'événements culturels, sportifs ou dans Une ambition intime, l'émission de M6 qui montre sous un autre regard les politiques. Dans son numéro de novembre dernier, on découvrait un homme impliqué, féministe et protecteur. Polytechnicien, le mari de la candidate est président-directeur général de la branche énergies renouvelables de General Electric. Ils sont mariés depuis vingt-sept ans et heureux parents de trois enfants, Baptiste, Clément et Emilie.

La période Alstom

L'Obs ne s'intéresse pas vraiment au goût pour le bridge de Jérôme Pécresse, ni aux menus qu'il prépare le soir au dîner comme Karine Le Marchand, mais à sa carrière professionnelle : "C'est en juin 2011 que Jérôme Pécresse a rejoint Alstom pour diriger le secteur énergie renouvelable de la multinationale. Au même moment, sa femme est nommée ministre du Budget de François Fillon et le gouvernement accorde à Alstom, alors associé à EDF, un très important marché dans l'éolien en mer."

Le principal intéressé se défend, auprès de L'Obs : "Nous avons toujours veillé strictement à ce que nos deux situations professionnelles ne soient pas sources de conflits d'intérêts." L'entourage de Valérie Pécresse précise qu'une circulaire avait été éditée "à l'attention de tous les directeurs du ministère [quand elle était au Budget] leur interdisant de soumettre à sa décision, ou à celle de son cabinet, tout dossier en lien avec l'entreprise Alstom".

Des interrogations se sont ensuite posées à la fin de l'année 2015, quand Valérie Pécresse est à la tête de la région Ile-de-France où elle pourrait passer des commandes de trains chez Alstom, entreprise que son mari vient de quitter mais chez qui il possède de nombreuses actions. Les proches de la femme politique assurent qu'ils n'ont pas fait de plus-value sur cette opération. L'Obs a donc épluché les comptes publiés du rapport annuel de l'entreprise et des témoignages des hauts cadres qui y ont travaillé : "C'est qu'au sein d'Alstom le membre du comité exécutif Jérôme Pécresse a gagné 'une rémunération (fixe plus variable) estimée à environ 1 million d'euros annuel'."

PDG de General Electric Renewable Energy

Faire partie de General Electric, entreprise américaine qui a racheté la branche énergie d'Alstom à son PDG Patrick Kron, ne joue pas en sa faveur non plus, une vente qui avait provoqué la colère en France, surtout quand 5000 emplois ont été supprimés. "J'ai appris la vente en même temps que vous", affirme Jérôme Pécresse à L'Obs. Aujourd'hui vice-président, chargé des énergies renouvelables pour le monde entier, il ne révèle pas son salaire mais admet gagner très bien sa vie.

Une nouvelle fois, la question des conflits d'intérêt dans un couple où l'une des personnes a des fonctions politiques importantes est sur la table. Car General Electric est attributaire de marchés publics, une position délicate pour le mari de Valérie Pécresse si jamais elle est élue à la présidence de la République. D'habitude, l'opinion remarque les journalistes en couple avec des politiques, cette fois il s'agit de postes moins médiatisés mais très influents dans la vie économique française. Jérôme Pécresse assume et comprend les questions, il prendra les décisions qui s'imposent pour ne pas entraver le travail et l'éthique de sa bien-aimée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image