Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jerry Bruckheimer et Disney : Le divorce et la fin d'une grande histoire !

Coup de tonnerre à Hollywood : la grande histoire d'amour liant le producteur Jerry Bruckheimer et le studio Disney a pris fin. La major aux grandes oreilles a décidé de ne pas prolonger le contrat du célèbre producteur à succès, mettant fin à une des plus grandes collaborations à Hollywood depuis les années 1990.

Lone Ranger, le fossoyeur ?

Lors de notre rencontre avec Jerry Bruckheimer, venu à Paris promouvoir le blockbuster de l'été Lone Ranger, le producteur bottait rapidement en touche. Qu'importent les chiffres, du moment que le film plait. Or, ça n'a jamais été vraiment le cas. Lone Ranger a amassé 244 millions de dollars dans le monde, pour un budget (production) de 215 millions. Un échec chiffré à hauteur de 190 millions de pertes. Depuis, Bruckheimer s'est fait silencieux, accusant seulement la critique d'avoir enterré le film bien avant sa sortie. Du côté de Disney, on sommait la franchise Pirates des Caraïbes de revoir son budget à la baisse pour la sortie du cinquième opus prévue à l'origine pour 2015.

La fin d'une grande idylle

Vingt ans. Le mariage entre Disney et Jerry Bruckheimer aura été long, passionnant et passionné, mais surtout fructueux. Pendant ces vingt longues années, Disney et son partenaire auront rythmé le box-office US et l'univers des blockbusters. La franchise Pirates des Caraïbes (avec quatre épisodes dont deux milliardaires), Benjamin Gates, Pearl Harbor, Armageddon, Les Ailes de l'Enfer, Prince of Persia ou encore Rock sont parmi les titres les plus fameux de cette collaboration.

Pour mémoire, des 10 films produits par Bruckheimer et figurant dans son top 10, seul Top Gun est une collaboration avec Paramount. Les neuf autres longs métrages, tous distribués via Buena Vista, sont le fruit de cette union. Les quatre plus gros succès de Jerry Bruckheimer sont d'ailleurs tous issus de la franchise Pirates des Caraïbes.

Quel avenir ?

Jerry Bruckheimer en producteur, c'est plus de 10 milliards de dollars de recettes. Autant dire que le garçon a suffisamment de crédibilité et de garanties pour voler de ses propres ailes. Du côté de Disney, le divorce est prévu pour 2014 et la fin du contrat. Toutefois, les deux parties vont encore collaborer encore pour le troisième Benjamin Gates et Pirates des Caraïbes 5.

Jerry Bruckheimer fourmille quant à lui de projets. Beware The Night sortira le 16 janvier 2015 sous la bannière de Sony, tout comme Bad Boys 3, que le producteur a officiellement rejoint ces derniers jours. Reste Le Flic de Beverly Hills 4, avec Eddie Murphy de retour, en collaboration avec Paramount, avec qui il réfléchit sur la possibilité d'une suite autour de Top Gun. La fin de la collaboration avec Disney sera l'occasion pour Bruckheimer de se pencher vers des projets "plus matures", alors que Disney lorgne la petite lucarne et les parcs d'attractions pour combler ses différents échecs au cinéma (John Carter, Lone Ranger). Tout est bien qui finit bien pour le directeur de Disney, Alan Horn.

C.R.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel