Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jesse Williams, G-Eazy : Comme The Weeknd, ils lâchent H&M, accusée de racisme

Jesse Williams, G-Eazy : Comme The Weeknd, ils lâchent H&M, accusée de racisme
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
5 photos
Lancer le diaporama
La marque suédoise perd deux nouveaux ambassadeurs...

Le "singe le plus cool de la jungle" vaut à H&M de nombreux problèmes ! Suite à la sortie d'un article à portée raciste, la marque suédoise s'est attirée les foudres de la Toile et perd de précieux collaborateurs. Comme The Weeknd, l'acteur Jesse Williams et le rappeur G-Eazy s'en éloignent...

Il y a encore quelques jours, Jesse Williams s'éclatait en vacances à Rio de Janeiro. Rentré de vacances, le médecin de la série Grey's Anatomy a appris la controverse H&M, accusée de racisme. Jesse Williams y a réagi et pris ses distances avec l'enseigne, après s'y être associé pour une campagne publicitaire de Noël au côté de Nicki Minaj.

"L'année dernière, j'ai choisi de faire une campagne de Noël avec H&M, spécifiquement parce qu'elle se focalisait sur des femmes et des filles, sur une fille noire intelligente aux cheveux naturels en personnage principal, parce qu'une famille noire moyenne, aimante et créative y figurait. Et puis, les voilà avec cette connerie...", écrit Jesse Williams sur Instagram, en légende d'une photo du conseil d'administration de H&M, exclusivement composé d'hommes et de femmes de peau blanche.

Il conclue sa publication par : "Mettez fin aux relations avec ceux qui abusent de vous. Créez de la place pour vous-même. #AchetezNoir#AchetezResponsable".

G-Eazy a rejoint la liste des célébrités outrées par ce pull H&M sur lequel est imprimé la phrase "singe le plus cool de la planète" porté par un enfant noir.

Sur Instagram, le rappeur de 28 ans a révélé avoir mis fin à sa collaboration avec la griffe scandinave. Sa collection de vêtements conçue en collaboration avec H&M, baptisée "G-EAZY x H&M" et attendue pour le 1er mars, ne verra finalement pas le jour.

"Après avoir vu la troublante image hier, mon enthousiasme pour notre campagne mondiale a rapidement disparu, et j'ai décidé pour l'heure de mettre un terme à notre partenariat. Qu'il s'agisse d'un oubli inconscient ou non, il est vraiment triste et perturbant que quelque chose d'aussi insensible d'un point de vue racial et culturel soit vue par les yeux de tant (styliste, photographe, équipes créatives et marketing) et jugée acceptable", écrit G-Eazy. "J'espère que cette situation servira de rappel à l'ordre à H&M et à d'autres entreprises qui doivent devenir attentives aux questions raciales et culturelles, ainsi que plus diverses à tous les niveaux."

Le scandale a vu le jour suite au lancement d'un pull à capuche, imprimé de la phrase "singe le plus cool de la jungle" et porté par un enfant mannequin noir. Le mot "singe", historiquement utilisé comme une insulte raciste contre les hommes et femmes noirs, est un des ingrédients de leur déshumanisation.

H&M s'est à nouveau confondue en excuses dans un nouveau communiqué relayé sur les réseaux sociaux. La marque y écrit : "Notre position est simple, nous avons eu tort et sommes sincèrement désolés. Cet incident est de nature accidentelle, mais cela ne veut pas dire que nous ne le prenons pas extrêmement au sérieux ou que nous ne comprenons pas la colère et le malaise causés. Désormais, nous ferons tout ce qui nous est possible de faire pour éviter qu'il se reproduise à l'avenir."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image