Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

JO de Rio : Ingrid Oliveira exclue après une partie de jambes en l'air ?

La bombe s'envoie en l'air et provoque l'élimination de sa partenaire en compétition... Qu'a décidé le Comité olympique brésilien ?

Il n'y a pas qu'en France qu'on enchaîne les psychodrames pendant ces JO de Rio 2016. Chez le pays hôte, le Brésil, une athlète est menacée d'une exclusion pour une affaire un peu similaire à celle de Benoît Paire. Alors que le tennisman s'est fait exclure pour "manquements aux règles" parce qu'il s'échappait régulièrement du village olympique pour aller retrouver sa chérie Shy'm, Ingrid Oliveira a frappé encore plus fort.

L'athlète brésilienne, qui concourt dans la discipline du plongeon synchronisé à 10m, a vu ses Jeux prendre une tournure pour le moins désagréable. Défaite avec sa partenaire Giovanna Pedroso, avec qui elle formait jusqu'à mercredi soir un tandem pour l'épreuve synchronisée (avec une 8e place à la clé alors qu'elles faisaient partie des favorites), la jolie Ingrid a suscité la colère du Comité olympique brésilien. La veille de la compétition, Ingrid Oliveira a décidé de faire monter un autre athlète dans l'appartement que les deux plongeuses partagent dans le village olympique. Visiblement trop compréhensive, Giovanna Pedroso n'a pas osé lui dire non et a fini par dormir dans une autre pièce de l'appartement, avant de signaler l'incident aux dirigeants de la délégation brésilienne, comme le raconte O Globo.

Comme dans le cas de Benoît Paire, la DTN brésilienne s'est alors demandée s'il fallait exclure la plongeuse, qui représentait une belle chance de médaille pour le pays hôte - et accessoirement considérée comme l'une des athlètes les plus sexy des Jeux. Ils ont finalement renoncé à renvoyer chez elle la belle nageuse de 20 ans, afin de lui permettre de s'aligner en individuel sur la plate-forme du haut-vol du parc aquatique de Maria Lenk le 17 août, où elle pourrait ramener une médaille - et elle a plutôt intérêt vu le scandale déclenché.

Pire encore, ulcérée par l'attitude dénonciatrice de sa partenaire, Ingrid Oliveira a annoncé officiellement qu'elle ne collaborerait plus avec Pedroso. Les deux femmes ne s'entendaient pas à merveille, pour une raison qui nous dépasse, pauvres Européens : Ingrid supporte le club de foot de Fluminense alors que son ex-partenaire défend les couleurs de Botafogo, club rival de Rio.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel