Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Depp : Un look improbable pour défendre l'injustice

Johnny Depp et son look improbable lors du Festival international du film de Toronto le 8 septembre 2012
19 photos
Lancer le diaporama
Johnny Depp et son look improbable lors du Festival international du film de Toronto le 8 septembre 2012
Johnny Depp a toujours été féru d'accessoires en tout genre, de mélanges de styles de toutes les époques possibles et imaginables. Pour sa venue au Festival du film international de Toronto le 8 septembre, l'acteur américain a comme repoussé les limites de ses goûts en matière vestimentaire, affichant un look composé des plus improbables superpositions. L'ex-compagnon de Vanessa Paradis a certainement autre chose en tête que de songer à se montrer sur son 31, car sa présence sur le tapis rouge canadien n'avait qu'un but : sensibiliser sur la cause de trois jeunes hommes, accusés de crimes inspirés du satanisme qu'ils n'ont pas commis.

Le film pour lequel Johnny a fait le déplacement à Toronto est un documentaire intitulé West of Memphis, coproduit par Peter Jackson, le réalisateur du Seigneur des Anneaux, et réalisé par Amy J. Berg. Il s'agit de l'histoire de trois adolescents, surnommés West Memphis Tree, condamnés à la prison à vie pour le meurtre sordide de trois garçons dans une petite ville de l'Arkansas en 1993. Le documentaire veut prouver que les accusés, victimes d'un mauvais procès qui n'avait pour seul objectif que de désigner rapidement des coupables afin de calmer les tensions, ont été condamnés pour des actes qu'ils n'avaient pas commis.

Damien Echols, Jessie Misskelley et Jason Baldwin ont en effet passé dix-huit ans en prison avant d'être finalement libérés, sans pour autant avoir été innocentés. Car avant d'être relâchés, ils ont dû rédiger un plaidoyer de culpabilité dit "plaidoyer Alford", "qui leur permet de continuer de clamer leur innocence tout en reconnaissant l'existence de preuves suffisantes pour être condamnés", explique le Journal de Montréal.

Usant de sa notoriété, Johnny Depp a voulu soutenir leur combat en le médiatisant le plus possible. La star a confié s'être fait tatouer après la libération de Damien Echols l'an dernier. "Il y a eu un contact instantané, une sorte d'amour fraternel", a révélé Depp lors de la conférence de presse.

Engagé jusqu'au bout des ongles, Johnny Depp affichait également dans son dos, sur son blouson, un message destiné à défendre les Indiens d'Amérique et rappeler qu'ils ont été victimes, entre autres, de génocide. D'ailleurs, dans son prochain film, The Lone Ranger, il incarne un Améridien. Le papa de Jack et Lily-Rose est un homme discret mais quand il s'agit de défendre ses valeurs et ses idéaux, il répond présent.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Extrait de l'émission C à vous, diffusée le 18 juin 2019 sur France. Frédéric Chau répond à un sketch de Nicolas Canteloup.
Grand Corps Malade et Marc Ladreit de Lacharrière s'entretiennent au sujet du film La Vie Scolaire à l'occasion d'une projection spéciale à l'Elysées Biarritz, à Paris, le 5 septembre 2019. © Gyro Productions
La bande-annonce du film "Le Roi Lion", au cinéma le 17 juillet 2019.
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal- ONPC- oct 2019.
Jessica Alba trinque à la fête de la bière, à Munich, en Allemagne. Soirée du lundi 30 septembre 2019.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal dans "Vivement dimanche", sur France 2, le 20 octobre 2019.
Le fils illégitime d'Alain Delon, "drogué et manipulé" selon Marie Soubrier Boulogne. Témoignage recueilli par TPMP, sur C8, le 5 septembre 2019.
Bande-annonce de C'est quoi cette mamie ? dans les salles le 7 août 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel