Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jonathan Rhys-Meyers : L'alcoolisme du nouveau ''Dracula'' surveillé de près...

Jonathan Rhys-Meyers : L'alcoolisme du nouveau ''Dracula'' surveillé de près...

Connu pour sa dépendance à l'alcool et habitué des rehab depuis plusieurs années, Jonathan Rhys-Meyers fait peur à ses employeurs. À tel point que NBC, qui lui a confié le premier rôle de sa nouvelle série événement Dracula, a pris quelques précautions... Pour s'assurer que le comédien irlandais terminerait bien le tournage, la chaîne américaine ne lui aurait ainsi versé la totalité de son salaire qu'une fois les 10 épisodes mis en boîte. Une étonnante pratique que vient de révéler le Hollywood Reporter.

C'est un pacte étonnant qu'ont passé Jonathan Rhys-Meyers et NBC. Pour que le comédien réputé ingérable termine bien le tournage de Dracula, la chaîne américaine lui a versé chaque jour une toute petite partie de son salaire - estimée à 100 000 dollars par épisode. Si cette somme, toutefois inconnue, lui permettait de vivre correctement à Budapest où se déroulait le tournage cet été, ce n'est qu'à la fin des 10 épisodes qu'il a pu toucher l'intégralité de son salaire.

Une stratégie qui s'est avérée payante puisque aucun problème n'a été signalé sur le tournage de Dracula. Mais ce n'est pas la seule puisque Jonathan Rhys-Meyers était aussi accompagné d'une sorte de chaperon, évidemment sobre, pour s'assurer que le comédien irlandais vu dans Belle du Seigneur ne soit pas tenté de replonger dans ses démons, selon des sources citées par Hollywood Reporter.

Il faut dire qu'à sa tête, NBC a un homme qui connaît très bien les problèmes de Jonathan Rhys-Meyers : Bob Greenblatt, ancien de Showtime, chaîne sur laquelle était diffusée la série historique Les Tudors pendant laquelle le comédien avait connu de nombreux problèmes avec l'alcool et la police. En 2009, celui qui incarnait le roi Henry VIII avait notamment agressé un barman à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle à Paris et été condamné à un mois de prison avec sursis et à 1000 euros d'amende. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que NBC utilise ce stratagème puisqu'elle avait fait de même avec Alec Baldwin, lorsque ce dernier avait sous-entendu vouloir quitter la série 30 Rock dont il est l'une des stars.

Dès la fin du tournage, Jonathan Rhys-Meyers serait toutefois retourné en cure de désintoxication. Et ce ne sont pas les chiffres d'audience de Dracula qui vont aider le comédien de 36 ans à s'en sortir... Déjà sévèrement critiquée dans la presse, la série de NBC ne cesse de voir son audience chuter, malgré un démarrage encourageant avec un pilote ayant réuni 5,3 millions d'Américains.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image