Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Judith Godrèche dévoile son astuce pour touner une "éprouvante" scène d'orgie...

Déjà à l'affiche du film à succès Potiche de François Ozon (sorti en salles le 10 novembre), Judith Godrèche revient aujourd'hui dans le long métrage Holiday. Le réalisateur Guillaume Nicloux l'a choisie pour tourner dans cette oeuvre délirante car il savait qu'elle n'était pas une actrice "angoissée par son image".

Elle s'est ainsi laissé emporter dans ce projet décapant, qu'elle a évoqué dans Le Parisien du mercredi 8 novembre 2010. Le pitch ? Un soir, Michel Trémois échoue dans la pharmacie d'une gare de province et se remémore le fil des événements qui, en deux jours, ont fait basculer sa vie : parti en week-end avec sa femme Nadine pour reconstruire leur couple et sauver leur sexualité, rien ne s'est finalement passé comme prévu... Après une nuit folle et tumultueuse agrémentée de rencontres singulières, le réveil de Michel est brutal et douloureux. Non seulement il se retrouve accusé de meurtre mais sa femme est introuvable...

"C'était génial ! Moi qui n'aime pas les rôles lisses, j'ai été servie", a confié Judith Godrèche à propos du tournage. Celle qui donne la réplique à une Josiane Balasko déchaînée et à un Jean-Pierre Darroussin dépassé, a évoqué la scène d'orgie se déroulant après une soirée arrosée et enfumée, qu'elle a dû interpréter avec justesse en nuisette transparente. "C'était rigolo, quoique assez éprouvant. (...) Nicloux voulait que ça sente le vécu, l'abandon. J'ai limite dû boire une bouteille de champagne pour atteindre ce degré de lascivité."

Après une bonne dose d'alcool, la compagne de Maurice Barthélémy (père de sa fille Tess) a donc été performante et en accord avec son personnage. Une anecdote insolite, que la comédienne n'a pas peur de révéler. Judith Godrèche, une artiste franche et sans tabou !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image