Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Julia Roberts dans Pretty Woman : 5 détails choc que vous ne saviez pas

5 photos
Lancer le diaporama
Julia Roberts, qui vient de débarquer sur Instagram, est à l'affiche ce soir de "Pretty Woman" sur M6. Une comédie romantique culte qui, comme tous les films inclassables et intemporels, regorge de petits secrets ou anecdotes de tournage que le grand public ne connaît pas forcément.

Pretty Woman c'est l'histoire d'Edward Lewis, un homme d'affaires à qui tout réussit, qui rencontre par hasard Vivian Ward, beauté fatale qui arpente chaque nuit les trottoirs d'Hollywood Boulevard. La jeune femme ne fera qu'une bouchée du brillant PDG. Face à face devant la caméra du regretté Garry Marshall, Richard Gere – devenu le sex-symbol de toute une génération – et Julia Roberts, future icône et star en puissance. Mais savez-vous bien tout sur ce film culte sorti en novembre 1990 ?

La fin devait être tout autre

Cliché du film hollywoodien où tout finit bien, Pretty Woman – qui devait s'appeler 3000, référence à la somme sur laquelle s'accordent Vivian et Edward – devait avoir une toute autre fin. "À la fin du scénario original, le personnage de Richard jetait mon personnage de la voiture, lui jetait des billets à la figure et s'en allait alors que le générique défilait", avait expliqué Julia Roberts à la chaîne NBC pour une émission spéciale fêtant les 25 ans du film. "La fin de cette version originelle du scénario, plutôt sombre, voyait l'héroïne mourir, il me semble, d'une overdose", avant quant à lui expliqué Jeffrey Katzenberg, le distributeur à l'époque.

La scène d'amour du malaise

Durant la scène de sexe (culte elle aussi) de Pretty Woman, Julia Roberts était tellement anxieuse qu'une veine a éclaté sur son front. Le visage figé, incapable de bouger, l'actrice demande à faire une pause. On croit même à un infarctus. C'est alors que Garry Marshall, aidé par Gere, se met à masser le front de son actrice pour la détendre. Entre temps, une poussée de boutons avait handicapé le visage de la comédienne, la maquilleuse a dû avoir recours à une lotion calmante pour les faire disparaître.

Collier onéreux et arme à feu

Saviez-vous que le sublime collier que Vivian porte dans le film valait en réalité 250 000 dollars ? Autant dire que l'objet était surveillé et chouchouté presque autant que les stars du film. À tel point que bijou avait un homme, armé, pour le surveiller.

Histoire de détergent

La scène de la salle de bain où Vivian chante dans les bulles a causé quelques dégâts capillaires à la star. L'équipe a utilisé tellement de détergent que Julia Roberts en a perdu sa couleur de cheveux. La star a dû se faire reteindre les cheveux.

Manteau cheap

À l'inverse du bijou de luxe, le fameux manteau rouge que Vivian porte dans le film est une pièce de costume qui n'a rien coûté. Ou presque. Il a été acheté à un groom pour la modique de 30 dollars, en pleine rue, juste avant de tourner la scène.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel