Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Julie Delpy abîmée : Ses drôles de séquelles depuis la cérémonie des Oscars

Julie Delpy à la 86e cérémonie des Oscars à Los Angeles, le 2 mars 2014. L'actrice et réalisatrice était nommée pour le meilleur scénario adaptée avec le film "Before Midnight". Elle porte une robe Jenny Packham.
13 photos
Lancer le diaporama
Julie Delpy à la 86e cérémonie des Oscars à Los Angeles, le 2 mars 2014. L'actrice et réalisatrice était nommée pour le meilleur scénario adaptée avec le film "Before Midnight". Elle porte une robe Jenny Packham.

Installée à Los Angeles depuis de nombreuses années, dans le quartier branché de West Hollywood avec son fils de 5 ans, Léo, Julie Delpy consacre le plus clair de son temps à l'écriture. En début d'année, elle a d'ailleurs, pour la seconde fois de sa carrière, été nommée à l'Oscar du meilleur scénario adapté, aux côtés de Richard Linklater et Ethan Hawke, pour Before Midnight. Croyez-le ou non, Julie Delpy garde de graves séquelles de la cérémonie. Une anecdote savoureuse qu'elle raconte à Vanity Fair.

Le 2 mars 2014, au Dolby Theatre sur Hollywood Boulevard, tout le cinéma a rendez-vous pour la 86e cérémonie des Oscars. Sur le tapis rouge, Julie Delpy prend la pose. Superbe en robe scintillante Jenny Packham, assez longue pour dissimuler les deux coupables : ses talons hauts ! "Vous savez ce qu'il m'arrive depuis les Oscars ? Je me suis abîmé les terminaisons nerveuses des orteils avec mes talons hauts, raconte l'actrice dans le dernier numéro du Vanity Fair français. On m'avait conseillé d'avaler un antalgique avant de porter les chaussures. Alors c'est précisément ce que j'ai fait. J'ai pris un antalgique. Pas très fort, du paracétamol ou un truc dans le genre, mais ça a suffi à me foutre en l'air. Ça fait deux mois. Je ne peux pas marcher. C'est comme si je marchais sur des aiguilles. Chaque fois que je pose le pied par terre, des décharges électriques me remontent jusqu'aux hanches. Bref, ça craint."

Résultat, fin avril à Washington, c'est en chaussures plates que l'actrice et réalisatrice foule le tapis rouge du très chic dîner des correspondants à la Maison Blanche. Dans Vanity Fair, avec son franc-parler délicieux et un certain humour pince-sans-rire, Julie Delpy en rajoute une bonne couche : "Voilà ma vie en ce moment : je ne peux pas marcher, pas faire d'exercice, je fume et je me suis remise à boire. Je vais crever à cause de ces Oscars à la con - tiens je parie que ce sera l'accroche de votre article, je vais crever... Elle marque une pause. Non, s'il vous plaît, n'en faites pas l'accroche." Nos confrères ont tenu leur promesse, leur grand portrait de Julie Delpy est titré De Godard aux Oscars.

On y apprend par exemple que l'actrice vit dans une "modeste maison" de 86 m² à West Hollywood : "C'est sans doute parce que j'ai été élevée par des parents qui n'accordaient pas beaucoup de valeur à l'argent. Ils pensaient que le bonheur était ailleurs. D'une certaine façon, je suis heureuse sans argent. Bon, d'accord, j'aimerais bien avoir une maison plus confortable parce que la mienne est pourrie mais je ne suis pas horriblement malheureuse dans cette maison - j'y suis heureuse." Si Julie Delpy court après l'argent en ce moment, c'est pour financer un projet de film qui lui tient à coeur, intitulé A Dazzling Display of Splendor. Un film d'époque sur les débuts du cinéma qui suivrait une famille de saltimbanques dans un long périple entre New York et Los Angeles. Un film de cinéma sur le cinéma et une famille d'artistes comme celle de Julie Delpy.

Vanity Fair, en kiosques le 23 juillet 2014.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

De nombreuses personnalités se sont élancées en tyrolienne depuis le 2e étage de la Tour Eiffel grâce au Smash Perrier mis en place pendant la quinzaine de Roland-Garros. © HRVProd
Nagui évoque sa participation au clip "A caus' des garçons" dans "N'oubliez pas les paroles", le 17 juillet 2019 sur France 2.
Ariel de "10 Couples parfaits 3" en interview pour "Purepeople" - avril 2019
Story Instagram d'Anaïs Tihay lors de son mariage avec François-Xavier Demaison, le 8 juin 2019 aux Caves Byrrh dans les Pyrénées-Orientales.
Dans "On n'est pas couché" (France 2) le 9 mars 2019, Laurent Ruquier propose une parodie avec Stéphane Plaza censé vendre la maison de Xavier Dupont de Ligonnès dans "Chasseurs d'appart" (M6).
Marlène Duval, révélée dans "Loft Story" en 2002 et aujourd'hui chanteuse, se livre sur sa vie privée et évoque ses amours en exclusivité pour "Purepeople.com".
Jade Hallyday en voyage au Vietnam - Instagram, 26 avril 2019
Extrait de l'émission "N'oubliez pas les paroles" - France 2, mercredi 24 avril 2019
Gaetan de "Mariés au premier regard 3" en interview pour "Purepeople" - février 2019
Nabilla dévoile son bébé qui bouge lors d'une première échographie, le 23 avril 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel