Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kad Merad : Comment son fils de 15 ans impose ses règles à la maison

Kad Merad : Comment son fils de 15 ans impose ses règles à la maison
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Kad Merad - Photocall du film "La part du soupçon" lors de la 21ème édition du Festival de la Fiction TV de la Rochelle. Le 14 septembre 2019 © Patrick Bernard / Bestimage
34 photos
Lancer le diaporama
Kad Merad - Photocall du film "La part du soupçon" lors de la 21ème édition du Festival de la Fiction TV de la Rochelle. Le 14 septembre 2019 © Patrick Bernard / Bestimage
TF1 propose ce lundi 23 septembre le téléfilm "La Part du soupçon", dans lequel Kad Merad incarne un homme ordinaire suspecté d'avoir tué sa femme et ses enfants quinze années plus tôt. Une histoire inspirée de l'affaire Dupont de Ligonnès. À cette occasion, l'acteur a accordé une interview au "Parisien" dans laquelle il évoque notamment son fils Khalil, 15 ans.

Kad Merad est partout, au cinéma, mais aussi à la télévision. Souvent dans le registre de l'humour. Mais c'est plongé dans un univers bien plus sombre que les téléspectateurs découvriront l'acteur de 55 ans sur TF1 ce lundi 23 septembre 2019, à partir de 21h05.

Dans La Part du soupçon, présenté le 14 septembre dernier lors de la 21e édition du Festival de la fiction de La Rochelle, Kad Merad endosse le rôle d'un père de famille suspecté d'avoir tué sa femme et ses enfants. Une fiction qui n'est pas sans rappeler un fait divers toujours non résolu : l'affaire Dupont de Ligonnès. Cette histoire remontant à 2011 a également largement inspiré la minisérie Un homme ordinaire avec Arnaud Ducret et Émilie Dequenne, qui sera prochainement diffusé sur M6.

Lors de la promotion du téléfilm qui devrait attirer des milliers de téléspectateurs, et dont il partage l'affiche avec Laurence Arné, Kad Merad a accordé un entretien au Parisien ce lundi. Le comédien y évoque son fils de 15 ans, Khalil, né de son mariage passé avec l'écrivaine Emmanuelle Cosso-Merad. Les confidences interviennent lorsque la star de la série Baron noir (Canal+) parle de son engagement en faveur de l'environnement. Son fils le fait beaucoup réagir sur cette problématique en imposant des gestes citoyens. "À la maison, il refuse qu'on achète des bouteilles en plastique et on a quatorze poubelles pour le tri. J'ai bon espoir que les gens adoptent des gestes écoresponsables. J'y crois", confie-t-il. Des règles que doit sans aucun doute également suivre Julia Vignali, la compagne de Kad Merad.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image