Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Katy Perry: Rebelle et royale comme Beyoncé pour son nouveau parfum Killer Queen

12 photos
Lancer le diaporama

Ses fans trépignent d'impatience et n'ont qu'une seule hâte : que leur idole, Katy Perry fasse, pour de bon, son retour dans les bacs. Un come-back prévu le 22 octobre prochain avec Prism, son cinquième album studio. Mais en attendant le jour J, les admirateurs de la chanteuse vont pouvoir se consoler en se parfumant de la nouvelle fragrance concoctée par la star qui, elle, est bel et bien sortie.

Elle y travaillait d'arrache-pied depuis un an et maintenant, ça y est, c'est fait : Killer Queen, successeur de Meow et Purr (les deux premiers parfums de la star lancés depuis 2010) a enfin été commercialisé. Un petit événement que Katy Perry a choisi de célébrer comme il se doit en dévoilant une publicité détonante, qui accompagne le lancement de son "élixir royal, et très sophistiqué" (selon la belle Katy elle-même), élaboré de concert avec le géant de la beauté, Coty Inc.

Fidèle au girl power (son thème de prédilection) ainsi qu'à son attitude rebelle, la chanteuse de 28 ans s'y affiche en souveraine superbe mais lassée, qui finit par renverser les codes et au passage quelques domestiques. On y voit Katy Perry se faire farder comme à la grande époque dans un décor prestigieux digne du Roi Soleil. Seulement voilà, en bonne pile électrique, la star se révolte et envoie tout valser. Résultat : une robe bouffante qui devient mini, une perruque qui se retrouve par terre et surtout une Killer Queen qui met le monde à l'envers (et particulièrement son trône).

Finalement dans la même veine que Roar (son nouveau single dans lequel la petite amie de John Mayer promet de rugir de toutes ses forces), Killer Queen cherche "simplement" à montrer que l'on construit son propre empire à force de sueur et de détermination. "Own your throne", lâche la star à l'issue de ce court spot publicitaire explosif. Comprendre : "possédez votre trône". En clair, en plus de se la jouer à la Queen B., Katy Perry incite les autres à asseoir leur confiance et surtout à mériter leur statut. Ce qui peut paraître plutôt cocasse étant données les diverses accusations de plagiat dont a été et est actuellement victime l'interprète de California Gurls.

Son single Roar a connu l'un des meilleurs démarrages aux États-Unis avec des chiffres impressionnants : Katy Perry a ainsi convaincu plus de 500 000 acheteurs la semaine dernière et trône fièrement à la première place du classement loin devant Lady Gaga et son Applause (3e). Néanmoins, depuis sa sortie, Roar fait l'objet d'allégations plutôt dérangeantes et de nombreuses oreilles ont reconnu dans cette chanson des beats saisissants issus d'autres compositions et notamment de Brave, titre de Sara Bareilles, coécrit par Jack Antonoff (boyfriend de l'actrice Lena Dunham). Alors Queen K. ne serait-elle réellement qu'une copy Kat ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel