Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kev Adams dit adieu à son rôle d'ado

Kev Adams dit adieu à son rôle d'ado
Par Alexis Gilquin Rédacteur
Jouer la comédie, c'est son truc depuis l'enfance. Après un début de carrière prometteur au sein de la troupe de théâtre amateur de Bormes-les-Mimosas, il décide finalement de tout plaquer pour devenir journaliste people, le métier dont ses parents rêvaient pour lui depuis toujours. Comme quoi, tout peut arriver !
Exclusif - Kev Adams sur la terrasse du Publicis lors du 3ème Champs-Elysées Film Festival à Paris, le 13 juin 2014.
24 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Kev Adams sur la terrasse du Publicis lors du 3ème Champs-Elysées Film Festival à Paris, le 13 juin 2014.

Les gens l'appellent l'idole des jeunes... Mais Kev Adams, l'humoriste préféré des adolescents français, souhaite en finir avec son image de jeune immature.

Il aura bientôt 24 ans et pourtant, il a encore beaucoup de mal à se dépêtrer de son image d'ado loufoque un brin immature. Cet amalgame, il le doit au rôle phare d'Adam Fontella qu'il a endossé pendant trois longues années pour la série télévisée Soda (ados en verlan) diffusée sur M6 puis sur W9. Avant cela, il avait déjà été repéré dans l'émission On n'demande qu'à en rire de Laurent Ruquier, et il avait fait la première partie de Gad Elmaleh. Mais c'est le personnage d'Adam qui portera réellement son talent sur le devant de la scène avant de le hisser au rang de véritable icône des ados. Kev Adams a sans aucun doute su charmer son public avec ses grands yeux verts malicieux et ses petites bouclettes d'ange, son humour potache jamais vulgaire et ses répliques acérées dans lesquelles chaque adolescent a pu se reconnaître un jour. Un phénomène d'identification et une bonne dose d'humour, c'est sûrement ce qui a fait le succès de la série Soda, qui comptera près de 2,5 millions de téléspectateurs lors de la diffusion de ses premiers épisodes avant de se stabiliser aux alentours de 1 million de téléspectateurs. Malgré des chiffres en baisse, la diffusion de la série apporte la gloire à son héros principal et lui permet de se faire rapidement un nom sur la scène des humoristes français. Mais aujourd'hui, cette même série qui a fait sa notoriété marque un coup d'arrêt : M6 diffusera le 29 décembre prochain un téléfilm inédit intitulé "Un trop long week-end" qui mettra définitivement un terme à l'émission.

L'occasion aussi pour Kev Adams d'en finir avec son image d'ado attardé. Car s'il est reconnaissant du succès que le rôle d'Adam lui a apporté, pour le jeune homme, pas question de se laisser enfermer dans le registre du lycéen pré-pubère légèrement infantile. Le beau brun a passé la vingtaine depuis longtemps et il compte bien le faire savoir. Kev Adams, de son vrai nom Kevin Smadja, n'a plus l'âge de jouer les adolescents. "J'ai pas du tout honte d'être l'humoriste des enfants ou des ados, bien au contraire, c'est un public génial, confie le jeune homme lors d'un entretien accordé à l'AFP. Ce qui m'énerve, c'est d'être réservé pour ces gens-là." Alors Kev Adams a accepté des rôles différents bien loin de son image d'éternel adolescent pour tenter de briser son image un peu trop lisse. Il a choisi de jouer dans Kidon, une comédie d'espionnage aux côtés de Tomer Sisley dans le courant de l'année 2014 avant de se diriger vers des rôles plus adultes. On le retrouvera dans le rôle d'Aladin dans un prochain film inspiré du dessin animé de Disney et il a "aussi accepté trois films dans lesquels il jouera des rôles plus noirs que d'habitude", comme il l'a expliqué lors d'une interview pour le magazine Télé Poche. Le cinéma, c'est ce qui lui permettra de prendre aussi un peu de recul avec le registre de la comédie, car entre l'écriture des sketchs de Soda et la représentation de son nouveau one-man show Voilà Voilà, Kev Adams n'a pas eu beaucoup de temps pour lui, ni pour sa famille : "Mon petit frère que j'adore m'a dit : 'Tout le monde te voit mais moi, je ne te vois jamais...' J'en ai pleuré. Cela m'a fait beaucoup de peine", avait-il expliqué très ému.

Car même s'il veut en finir avec l'image juvénile qui lui colle à la peau, Kev Adams ne cherche pas pour autant à se forger une réputation de jeune rebelle sulfureux, à l'instar de Miley Cyrus, l'ancienne protégée de Disney qui depuis quelques années fracasse son image d'Hannah Montana à grands coups de photos dénudées et de tenues aguicheuses. L'amuseur junior aux 2 millions de followers sur Twitter est bien conscient qu'il a "une responsabilité sans le vouloir" comme il l'explique au journaliste de l'AFP : "On ne peut pas vouloir être connu et puis se dire 'de toute façon, j'en ai rien à foutre, je vis ma vie comme avant' : il faut être responsable", assène le jeune homme modeste et généreux. Un comportement bien plus raisonnable et réfléchi que la vilaine réputation d'ado qui lui colle à la peau. Un brin dragueur, s'il admet faire tourner les têtes et si certains aiment à spéculer sur sa vie amoureuse (en témoignent les dernières rumeurs de love story avec la Miss Côte d'Azur), le jeune homme n'en reste pas moins professionnel et sûr de lui. Modéré dans ses propos, sa dernière apparition sur le plateau d'On n'est pas couché avait engendré de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux, auxquelles l'humoriste avait répondu avec beaucoup de calme. Une sérénité audacieuse et un humour toujours très cocasse, il y a fort à parier que Kev Adams parviendra sans trop de difficultés à contrôler le grand tournant que semble prendre sa toute jeune carrière.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image