Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta : Vivien éliminé et Boris se ridiculise chez les filles !

Réactualisation : Ce n'est même plus une surprise, chaque saison de Koh Lanta attire le public en masse. Cette 10e édition, tournée au Vietnam, enregistrait déjà un excellent score, la semaine dernière (7,8 millions de fidèles). Hier soir, TF1 a réitéré l'exploit malgré un très léger recul : avec 7,4 millions de téléspectateurs pour 29,3% de parts de marché, la première chaîne se place nettement en tête des audiences de la soirée. Et ce n'est que le deuxième épisode. Ça promet !

Et revoyez l'émission en intégralité dans notre player vidéo !

Bienvenue à la Friday Real Tv Night Fever, pendant laquelle nous allons commenter ensemble ces émissions de real TV. Si vous préférez regardez les épisode inédits de NCIS (M6) mais que vous avez du mal à laisser de côté Koh Lanta, voilà votre séance de rattrapage... à la sauce Purepeople.

Ce soir, deuxième épisode de Koh Lanta Vietnam, après l'éviction de la peste Frédérique. Rappelons que cette grande gueule insupportable gangrénait sérieusement l'équipe de filles (team jaune) menée par Boris. Chez les garçons (les rouges), l'entente est au beau fixe et tout est bien organisé grâce à un Philippe-survivor, capable de faire du feu en moins de 30 minutes (un record dans Koh Lanta) ! Et maintenant que nous réservent les aventuriers ?

La cabane au fond du jardin de la plage....

Chez les filles...
Frédérique partie, l'ambiance chez les filles jaunes est lourde. Pourquoi ? A cause des ptérodactyles qui servent de moustiques : ces grosses bestioles ne laissent pas un centimètre de peau sans piqûre. Un enfer ! Résultat : Boris prend l'initiative de fabriquer une cabane....et les filles s'exécutent. Problème du buisson naturel dans lequel Boris veut ériger sa résidence : il y a des ronces sur les branches et les demoiselles n'arrêtent pas de se piquer ! Autre "lumineuse idée" de Boris : creuser un trou pour y mettre le feu (donc l'enterrer pour mieux le protéger du vent) ! Deux idées tellement absurdes qui semblent sorties du cerveau de Mickaël Vendetta... mais qui ne font pas réagir les filles. Wafa a bien quelques doutes mais vu qu'il est "le mec du groupe", tout le monde le suit aveuglément. Mais voyons, girl power ! Reprenez-vous les ladies ! Ah ! Elles nous écoutent : elles commencent enfin à s'émanciper et prennent l'initiative de construire leur petite cabane.

Chez les mâles...
Tout est très organisé. Alain a même fabriqué un balai pour nettoyer le tipi imaginé par Philippe ! Vivien, le jeune lycéen, est le seul boulet de l'équipe.

Jeu de confort et ego masculin

La fabrication des cabanes est sympathique mais le jeu de confort arrive : c'est un jeu inédit. Pour espérer pouvoir choisir et goûter des fruits sur un marché local vietnamien, ils vont devoir faire une course d'obstacles. L'originalité : chaque équipe construit les obstacles de ses concurrents ! Ce sont ensuite Kunlé (rouge) et Wafa (jaune) qui rivaliseront pour une course : L'équipe masculine remporte l'épreuve de peu. Kunlé, Véronique et Abdellah ont donc la chance de visiter un magnifique marché de fruits : un vrai bonheur !
Pour les filles, c'est un marché de déception et de regrets : Wafa s'en veut terriblement d'avoir échoué. Et ce choc est l'occasion pour les femmes d'améliorer leur cabane alors que Boris s'acharne avec ce "bunker" fabriqué seul. Les filles ne comprennent pas trop l'obstination de ce Boris... et bizarrement les rouges non plus. Pourquoi le seul homme de l'équipe jaune ne s'est-il pas investi dans cette épreuve au lieu de laisser une fille (Wafa) concourir contre Kunlé ? Étrange... Autre incompréhension rouge : Vivien qui ne fait rien. Il s'est décrit comme flemmard... et cela se vérifie : il ne va pas faire long feu ici...

Lorsque Riri, Fifi et Loulou de l'équipe rouge reviennent du marché avec les fruits, ils sont stupéfaits : Véro est admirative du travail effectué par les hommes en son absence. Avec les fruits et légumes du marché, les rouges se délectent de bananes, tomates et arrivent à toucher du doigt l'orgasme ! Et ceux qui n'ont pas encore frôlé l'orgasme, l'atteignent avec les massages de Kunlé.

Différentes techniques de pêche

Chez les filles....
Boris, qui a dormi dans son bunker, est encore criblé de piqûres de moustiques. Les filles, elles, ont mieux dormi, avec moins de piqûres. Mais Boris, avec son ego d'homme, compte bien prouver qu'il est un mâle et va pêcher de façon particulière : il lance sa canne à pêche à la surface de l'eau... et la regarde flotter ! Etrange technique de pêche !

Chez les garçons...
Philippe fabrique une nacelle pour piéger les poissons pendant que les plus jeunes jouent au foot dans l'eau. Claude, lui, s'occupe de la popotte : ce qui fait chaudement à plaisir à Vivien-le-bon-à-rien. Il vaudrait mieux qu'il se bouge le postérieur puisque l'épreuve d'immunité arrive...

Victoire aux filles et Boris craintif...

L'épreuve d'immunité est un jeu particulier dans lequel chaque équipe est debout sur une poutre. Mais celui qui est le plus loin de la plateforme doit trouver une solution pour contourner ses camarades et accéder à la plateforme : bon, ce n'est pas très clair, écrit comme cela... mais vous n'avez qu'à regarder l'émission aussi. Normalement, c'est un travail d'équipe entre vous et nous.
Il résulte de cette épreuve que Boris, seul mâle des jaunes, est mauvais et il ralentit l'épreuve. L'épreuve est finalement gagnée par les jaunes, équipe à laquelle Denis Brogniart propose un deal : échanger leur Boris contre Véronique. On sent la crainte dans le regard de Véro qui préfère sereinement rester avec les rouges et on sent la même crainte dans le regard de Boris qui se demande si ses mauvais conseils ne vont pas lui porter préjudice. Mais bien sûr Boris reste dans l'équipe des filles.

Fredoire ? Non... Philippe

Chez les garçons...
Vivien ne fait rien. Alors Philippe, qui choisit de moderniser la cabane en tipi (la cabane c'est has been, "ça ne se fait plus"), demande à Vivien de se bouger les fesses pour ramasser le bois. La fabrication du tipi avance et c'est impressionnant : Philippe s'en amuse et se décrit commun un mélange de Freddy pour la construction et de Grégoire pour le feu. "Avec Freddy et moi sur Koh Lanta, on construit une centrale nucléaire !". Et c'est l'occasion pour Vivien d'être utile.

Chez les filles...
Le soir venu, le repas des filles est composé de quelques bigorneaux qui ne font pas l'unanimité : "Aaaaah ! Ca a une sale tête ! Aaaaah on voit les intestins !". Hey ! Les filles, c'est Koh Lanta... pas MasterChef.

Alerte à la tortuga !

Le lendemain, les rouges sont surpris par une tortue verte qui prend ses aises sur le campement. "Elle galère" constate Kunlé. Ces messieurs finissent par la guider vers la mer pendant qu'ils délimitent le terrain sur le sable pour ne pas risquer d'écraser les oeufs enfouis dans le sable. Mais une fois que la tortue se retourne à l'eau, elle semble - au loin - en difficulté. JP et Phillipe se décident à plonger pour la secourir, façon Alerte à Malibu. Fausse alerte : en fait, non. Ce sont juste deux tortues qui s'accouplent.

Chez les filles, la nouvelle casse-bonbons s'appelle Virginie. Elle est trop investie et "brasse du vent" selon Wafa. Les garçons ont d'autres priorités : l'élimination. Philippe, Claude et Kunlé font une alliance et apparemment : Vivien et Véro sont en danger.... Mais Véro bénéficie d'un bon capital sympathie. Alors que Vivien est juste inutile.

Le conseil arrive et se fait de façon beaucoup plus adulte que le précédent avec les filles : sans surprise, c'est Vivien qui quitte l'aventure.

Denis est contraint de lui éteindre sa torche. Bye bye Vivien le mou, tu peux aller retourner te coucher.

AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel