Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lady Gaga violée à 19 ans : "Il m'a déposée, enceinte, au coin d'une rue..."

19 photos
Dans "The Me You Can't See" (AppleTV+), Lady Gaga se confie sur les problèmes mentaux et physiques dont elle a soufferts des années après avoir été violée par un producteur de musique lorsqu'elle n'avait que 19 ans.

Dans The Me You Can't See ("Le moi que vous ne pouvez pas voir"), plusieurs personnalités et anonymes se confient sur leurs problèmes de santé mentale. Le prince Harry s'exprime sur son sentiment d'abandon et son impuissance face au harcèlement médiatique dont sa mère était victime, et qu'il vit à présent avec sa femme Meghan Markle. Dans un épisode de la série-documentaire disponible depuis ce vendredi 21 mai 2021 sur AppleTV+, Lady Gaga évoque l'agression violente qu'elle a subie lorsqu'elle venait de commencer sa carrière.

Elle n'avait que 19 ans lorsqu'elle a été violée par un producteur, qui la menaçait de brûler ses chansons si elle ne se déshabillait pas et n'accédait pas à ses désirs. "Il m'a déposée, enceinte, au coin d'une rue... parce que je vomissais et que j'étais malade", raconte Lady Gaga, sans donner le nom de son agresseur. "Je comprends le mouvement #MeToo, je comprends que certaines personnes soient d'accord avec le fait de faire ça, moi non. Je ne veux plus jamais revoir ce visage", affirme-t-elle.

Lady Gaga, qui témoigne dans le documentaire sous son prénom, Stefani, avait déjà évoqué son viol en 2014. Son agression était le sujet central de son titre 'Til it Happens to You, bande-annonce du documentaire nommé aux Oscars, The Hunting Ground, qui dénonçait la montée des agressions sexuelles au sein des campus universitaires américains.

Quand la souffrance mentale devient physique

Dans The Me You Can't See, le but est de parler de sa santé mentale. Lady Gaga explique avoir fait une dépression importante des années après son viol et avoir souffert d'amnésie traumatique. Son moral était au plus bas lorsqu'elle a remporté l'Oscar pour A Star is Born, en 2019. Peu après, elle fut hospitalisée pour de fortes douleurs généralisées. Elle a été surprise de constater qu'un rendez-vous psychiatrique avait été prévu.
"Je ne pouvais plus sentir mon corps. D'abord, j'ai ressenti une immense douleur, puis je n'ai plus rien senti du tout et j'en ai été malade pendant des semaines. J'ai réalisé que c'était la même douleur que j'avais ressentie lorsque la personne qui m'a violée m'a déposée au coin d'une rue, près de chez mes parents. J'étais malade parce qu'on avait abusé de moi et que j'avais été enfermée dans un studio pendant des mois", déplore-t-elle.

Il lui aura fallu deux ans et demi de soins psychiatriques pour s'en sortir. "J'ai fait une dépression totale pendant quelques années. Je n'étais plus la même. J'ai eu tellement d'IRM, de radios et scanners et ils n'ont rien trouvé. Mais le corps se souvient. C'était la même douleur qu'après mon viol", poursuit Lady Gaga. Après un long travail, la chanteuse est parvenue à apprendre à gérer cette douleur. Si elle est "dérangée même une fois", la douleur émotionnelle et physique revient. Un long combat pour mener une vie normale.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image