Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Laurence Ferrari face à Nathalie Kosciusko-Morizet : Punchline et débats

Laurence Ferrari face à Nathalie Kosciusko-Morizet : Punchline et débats
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
10 photos
Lancer le diaporama
L'émission politique de C8 commence à trouver son public.

Grâce à Laurence Ferrari et son magazine Punchline, la politique a fait son entrée sur C8. Bande-annonce moderne, nouvelle coiffure, la femme de 50 ans avait pour ambition de mettre les politiques face à leurs contradictions et c'est ce qu'elle fait.

Après le lapin que lui a posé Arnaud Montebourg pour la première de son émission et son interview punchy de Jean-Luc Mélanchon, candidat de La France insoumise à l'élection présidentielle de 2017, la journaliste a reçu le 2 octobre dernier Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite et du centre.

Toujours vêtue de son blouson de cuir, Laurence Ferrari a abordé avec le ton direct qui la caractérise des sujets sensibles comme celui des migrants. "Vous êtes d'accord pour l'accueil des migrants mais pas pour le regroupement familial", a par exemple lancé Laurence Ferrari à son invitée. Posément, Nathalie Kosciusko-Morizet a préféré parler de réfugiés plutôt que de migrants. "Ils doivent être accueillis en France. (...) Le droit d'asile est inconditionnel mais ceux qui ne sont pas éligibles doivent être raccompagnés à la frontière. Pour que ça se passe bien, il faut mettre en place une politique migratoire européenne", a alors répondu la femme politique.

Rapprochement possible avec Alain Juppé lors d'un éventuel second tour, parité... beaucoup d'autres sujets ont été abordés.

Cette semaine, les audiences de Punchline ont progressé. L'émission a réuni hier 176 000 téléspectateurs pour 1,5% de part de marché.

Punchline, le magazine politique de Laurence Ferrari, en direct tous les dimanches à 12h05 sur C8.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image