Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurence Ferrari malmenée et décriée, se confie : "Je suis une grande fille."

6 photos
Lancer le diaporama

Ce soir, jeudi 12 mai, Laurence Ferrari dévoilera le premier épisode de sa nouvelle émission politique sur TF1 : Parole Directe. A l'heure où TF1 est en crise, où la direction des programmes de la chaîne a subi un véritable remaniement ministériel et où les audiences de son JT de 20 heures tentent à flirter dangereusement avec celles du JT de France 2, Laurence Ferrari revient en force avec ce nouveau rendez-vous politique, réalisé par Etienne Toussaint. Un add-on, pour le moment mensuel, au journal télévisé, qu'elle co-animera avec François Bachy.

Ce soir à 20h15, dans la foulée du JT de 20 heures qui sera exceptionnellement raccourci, Laurence recevra dans Parole Directe le premier ministre François Fillon. A l'occasion, elle se confie dans les pages du journal Le Parisien.

Si certaines rumeurs voulaient que Laurence, journaliste mais aussi directrice adjointe de l'information de TF1 avec Catherine Nayl, soit menacée dans son poste de présentatrice de la grande messe du 20h, il n'en est rien. Bien au contraire. C'est d'ailleurs elle qui a proposé ce nouveau rendez-vous politique qu'est Parole Directe, à l'heure où la présidentielle de 2012 arrive à grands pas. Elle confie : "Mieux vaut un format court de vingt minutes à une heure de forte écoute qu'un format long en deuxième partie de soirée." Naturellement, le lancement de Parole Directe n'exclut en aucun cas la programmation en prime-time d'autres émissions politiques certainement plus centrées sur l'élection présidentielle. Car plus qu'une émission de débat, Parole Directe s'inscrit dans une logique pédagogique. Aujourd'hui, trop nombreuses sont encore les personnes qui se désintéressent des élections par manque de compréhension.

Victime de la baisse d'audience de son journal - talonné par le JT de France 2 avec seulement quelques 800 000 téléspectateurs qui les séparent -, Laurence Ferrari ne baisse pas les bras et compte bien continuer à assurer sur son trône si convoité : "Même s'il n'est pas question de me poser en victime, je sais que j'occupe un poste difficile. Il y a des critiques injustes. J'entends dire que l'audience du journal baisse parce que je suis une femme."

Si elle peut compter sur le soutien de sa famille, son époux Renaud Capuçon mais aussi leur fils Elliot, né en novembre, et ses deux autres enfants, un garçon et une fille, nés de son précédent mariage d'avec Thomas Hugues, elle peut également s'appuyer sur quelques fans : "Des gens m'écrivent pour me dire qu'ils m'adorent, d'autres me jugent désagréable. Je m'épargne les lettres de ces derniers. Beaucoup me disent : 'Tenez bon, ne changez rien' !" Mais Laurence assure qu'elle n'a pas besoin de se faire coacher et peut s'en sortir toute seule : "Je suis une grande fille."

Mais que peut-on donc souhaiter à Laurence si ce n'est que Parole Directe connaisse le succès ? Elle confie : "J'ai toujours souhaité revenir sur le terrain. J'ai présenté Sept à huit, puis Vis ma vie, des émissions qui permettaient de montrer une autre facette de ma personnalité, différente de celle du JT. Aujourd'hui, la direction a retenu mon projet d'émission politique en plus du JT. Je ne me sens pas frustrée."

Retrouvez donc la journaliste dans Parole Directe dès 20h15 sur TF1 dans la foulée de son JT de 20 heures.


Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel