Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le film de la soirée : Mickey Rourke et sa résurrection bouleversante

7 photos
Lancer le diaporama

Assistez ce soir à l'impressionnante et bouleversante résurrection de Mickey Rourke, celle de son personnage, mais également celle de sa carrière, en regardant sur Ciné+ Frisson le film The Wrestler de Darren Aronofsky. Un choix de cinéma proposé par Purepeople qui va vous mettre un coup de poing cinématographique !

The Wrestler (2009), réalisé par Darren Aronofsky, avec Mickey Rourke, Marisa Tomei et Evan Rachel Wood nous fait partager l'existence de Randy Robinson, une ancienne star du catch. A présent, il ne se produit plus que dans des salles de gym de lycées ou des maisons de quartier, est brouillé avec sa fille, et est incapable d'entretenir une relation durable avec quiconque. Sa santé l'obligeant à arrêter le catch pour de bon, il tente de renouer avec sa fille et, dans le même temps, entame une liaison avec une strip-teaseuse vieillissante. Mais sa passion pour le ring n'est pas enterrée...

Lion d'or, Golden Globe... Ce film est reparti grand gagnant de la 65ème Mostra de Venise et Mickey Rourke aurait pu remporter le prix d'interprétation si le règlement du festival n'avait pas stipulé qu'un film ne pouvait être récompensé deux fois. Tant pis, l'acteur a obtenu le Golden Globe. Quant à l'Oscar, il lui a échappé de peu et c'est Sean Penn pour Harvey Milk qui est rentré avec le trophée.

Si Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, Black Swan) filme magnifiquement les scènes de catch, dans un style quasi-documentaire, le réalisateur a avoué n'avoir jamais été un fan de catch. Il explique alors son intention ainsi : "Si on a réalisé énormément de films de boxe, on n'a jamais consacré de long métrage au catch. C'est l'un des spectacles qui mobilisent le plus les foules aux États-Unis ! [...] Ce qui m'intéresse, c'est d'explorer des mondes méconnus parce que, selon moi, la force du cinéma, c'est d'emmener le spectateur dans des univers que l'on ne connaît pas."

A l'origine, The Wrestler pouvait être un film d'époque, mais pour des raisons financières, le film se déroule durant l'époque contemporaine. Et le sujet est d'actualité : "On rencontre des tas de catcheurs qui faisaient salle comble au Madison Square Garden il y a une dizaine d'années et qui, aujourd'hui, sont au bout du rouleau. Le taux de mortalité chez les catcheurs est tout simplement hallucinant," raconte le cinéaste.

Ce film repose également pour beaucoup sur la prestation de Mickey Rourke, qui fut boxeur professionnel : "Au début, c'était très dur parce que je viens de la boxe et qu'il a donc fallu que j'aille à l'encontre de toutes les règles que j'avais apprises." L'entraînement n'a pas été une partie de plaisir : "J'ai reçu plus de coups en trois mois d'entraînement qu'en seize ans de boxe. J'ai même dû passer trois IRM en l'espace de deux mois." Son implication ne s'est pas limitée au physique, ajoute Aronofsky : "Rourke a non seulement très étudié attentivement le scénario, mais qu'il a aussi réécrit la plupart de ses dialogues."

The Wrestler, diffusé le 3 août, sur Ciné+ Frisson à 20h40
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel