Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Léa Seydoux : ''Non, je ne retournerai pas avec Abdellatif Kechiche''

"Ce que j'ai dit, je l'ai dit, et voilà." Balbutiante mais ferme au micro de la radio RTL, Léa Seydoux n'a pas fait marche arrière concernant les propos qu'elle a tenus et que la presse internationale relayés. Alors qu'Abdellatif Kechiche n'a pas eu que des mots tendres à l'égard de son actrice "bourgeoise", Adèle Exarchopoulos tentait de calmer les esprits, nuançant les paroles de chacun, comme pour tempérer une campagne promotionnelle pour le moins houleuse, comme on en voit peu dans le milieu.

Interrogée par Michel Cohen-Solal, Léa Seydoux ne dément pas ses propos sur un véritable calvaire imposé par un cinéaste tyrannique. "Il y a eu des choses difficiles en effet. Mais le film existe aujourd'hui, je me suis battue pour le faire, je l'ai vraiment voulu et je suis extrêmement fière de l'objet", assure l'actrice qui posait il y a peu nue en couverture de Lui. "Par contre, après, je l'ai déjà dit, non je ne pense pas que je ne retournerai avec lui. Mais je suis contente d'avoir tourné avec lui." Pas de quoi apaiser la colère noire d'Abdellatif Kechiche. Le vainqueur de la Palme d'or 2013, très discret dans les médias contrairement à ses deux muses, se disait sali dans des confidences faites au magazine Télérama.

Un point de vue finalement partagé par Adèle Exarchopoulos. "Je trouve ça dommage de salir le film avec des choses où tout le monde a lavé son linge sale en famille", dénonce-t-elle. Avant d'avouer que "c'est complètement différent lorsque c'est de la presse écrite", pointant du doigt des propos déformés. "J'ai 19 ans, je commence, j'apprends et même moi j'ai été choquée par les propos tenus. Je n'ai pas envie de me torturer pour ça, on a tout donné pour ce film et c'est le principal", finit-elle par conclure. Pour elle, le terme de "harcèlement n'est pas le bon mot, les gens ont lu tout et n'importe quoi. C'était dur, le sujet est dur. C'est une aventure humaine que personne ne peut comprendre".

Attendu en salles ce 9 octobre, La Vie d'Adèle aura vu les polémiques se multiplier. Des techniciens en colère lors du Festival de Cannes aux scènes de sexe bestiales, le film a été décortiqué. Qu'elle soit artistique ou gratuite, cette nudité, choquante pour certains, ne laisse personne indifférent. Pour Adèle Exarchopoulos, c'est "du sexe long et assumé, des scènes du quotidien". "Il fallait montrer que c'était viscéral et organique entre ces deux filles", explique la jeune révélation. Du côté de son amie Léa Seydoux, c'est d'abord la crainte qui prime : "Ça me faisait peur, mais ça m'amusait aussi."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image