Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Leïla Bekhti : Son coup de gueule après la manifestation contre le racisme

Leïla Bekhti : Son coup de gueule après la manifestation contre le racisme
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
Leïla Bekhti - People à la manifestation de soutien à Adama Traoré devant le tribunal de Paris le 2 juin 2020. Environ 20.000 personnes ont participé mardi soir devant le tribunal de Paris à un rassemblement interdit, émaillé d'incidents, à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation. © Cyril Moreau / Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
Leïla Bekhti - People à la manifestation de soutien à Adama Traoré devant le tribunal de Paris le 2 juin 2020. Environ 20.000 personnes ont participé mardi soir devant le tribunal de Paris à un rassemblement interdit, émaillé d'incidents, à l'appel du comité de soutien à la famille d'Adama Traoré, jeune homme noir de 24 ans mort en 2016 après son interpellation. © Cyril Moreau / Bestimage
Mardi 2 juin, Leïla Bekhti était l'une des 80 000 personnes présentes devant le Tribunal de Paris pour manifester contre les violences policières et le racisme. Mercredi, elle s'est exprimée sur les cas de George Floyd et Adama Traoré, morts après des interpellations à Minneapolis et à Persan, en Ile-de-France.

"Mon père a changé le monde", a récemment lancé la petite Gianna (6 ans), fille de George Floyd, mort asphyxié par des policiers, en pleine rue. Le drame a provoqué une vague de manifestations aux États-Unis et ailleurs. Leïla Bekhti a participé à celle de Paris, le mardi 2 juin 2020. Après le rassemblement, l'actrice exprime son indignation.

Leïla Bekhti compte près de 700 000 abonnés sur Instagram. Mercredi 3 juin 2020, elle y a publié une photo de la manifestation de la veille (mardi 2 juin) devant le Tribunal de Paris, dans le 17e arrondissement, contre les violences policières et le racisme. L'actrice de 36 ans et héroïne de la série The Eddy (disponible sur Netflix) exprime sa colère, en mentionnant les cas de George Floyd et d'Adama Traoré, un jeune Français noir mort en 2016 après une interpellation des forces de l'ordre.

"C'est donc ça 'le monde d'après' ? Ce 'nouveau monde' qu'on nous annonçait ? Celui que le déconfinement ouvrirait ? Mais dans ce monde d'après, avait-on seulement imaginé qu'un George Floyd pouvait mourir dans ces conditions ?, s'interroge Leïla Bekhti. Après deux mois confinés, tenus loin du monde, nos premiers pas à l'extérieur se heurtent à cette violence insupportable. C'est peut-être ça le monde d'après, mais ça ressemble étrangement au monde d'avant dans lequel le jeune Adama Traoré et tant d'autres ont disparu dans des circonstances similaires. Mais à ces moments-là, je n'ai pas vu. Je réalise que je n'ai probablement pas voulu voir. Cette violence policière qu'on avait fini par banaliser. Mais le monde s'est réveillé sous le genou de l'indicible. Dans le monde d'avant, cet acte abominable serait probablement passé inaperçu. Un de plus. Mais dans le monde d'après, il se passe quoi ?"

Elle ajoute : "Il se passe que la mort de Georges Floyd et d'Adama Traoré porte un écho d'une puissante ampleur. Alors, c'est peut-être ça le monde d'après, un monde dans lequel on regarde ce qu'il se passe. Oui, c'est sûrement là que la bascule est en train de s'opérer : nous entrons dans un monde dans lequel on choisit de voir et de faire face. On choisit de prendre conscience, de réagir, de changer ENSEMBLE. Hier, nous étions tous réunis pour la justice et n'en déplaise à certains, pas contre la police. Le monde doit changer. Tant mieux. Nous aussi."

Mardi, Leïla Bekhti était une des 80 000 personnes présentes devant le palais de justice (20 000 selon la police).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image