Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lily Collins, poupée de toute beauté face au célibataire Richard Gere

63 photos
Lancer le diaporama
Lily Collins sur le tapis rouge du Festival de Rome le 19 octobre 2014.

Courant jusqu'au 25 octobre, le Festival international du film de Rome est l'occasion de réunir une pléiade de stars dans la capitale italienne. En concurrence directe avec le BFI de Londres, le rendez-vous romain offrait ce 19 octobre de beaux invités à ses festivaliers. Dans la journée, sous un généreux soleil, Lily Collins a charmé le public et ses nombreux fans.

La jeune Britannique, poupée gracieuse et glamour dans une longue robe Elie Saab dévoilant ses épaules nues, présentait aux côtés d'un Sam Claflin joyeusement dansant et de Christian Ditter son film Love, Rosie. Le soir venu, Richard Gere créait l'événement sur le tapis rouge. Le séducteur américain, acteur culte immortalisé à jamais dans Pretty Woman, foulait seul le red carpet pour dévoiler son dernier long métrage, Time out of Mind. D'autant que l'ex de Carey Lowell est depuis peu de retour sur le marché des célibataires, après sa rupture d'avec Padma Lakshmi. Pourtant, si charmant fût-il à Rome, où il a fait déplacer les foules, il était là pour présenter un long métrage où il campe un homme à la dérive, sans toit, sans ressources, qui erre dans les rues de New York en quête de quelques boissons, nourriture ou pièces de monnaie. Un dimanche soir qui a également vu Josh Hutcherson se pavaner en amoureux aux côtés de Benicio Del Toro pour Paradise Lost.

Le 18 octobre, c'est la mystérieuse Rooney Mara qui était mise en lumière pour Trash, avec à ses côtés le réalisateur Stephen Daldry. La veille, la Frenchie Mia Hansen-Love défendait son Eden avec Felix de Givry. Pour rappel, ce film dresse une peinture de la french touch (Air, Daft Punk...) à ses débuts. Dans le même temps, Clive Owen lui emboîtait le pas pour présenter The Knick.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel