Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Lori Loughlin en prison, sa fille Olivia Jade brise le silence : "Nous avons fauté"

Lori Loughlin en prison, sa fille Olivia Jade brise le silence : "Nous avons fauté"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Lori Loughlin et sa fille Olivia Jade Giannulli.
14 photos
Lancer le diaporama
Lori Loughlin et sa fille Olivia Jade Giannulli.
Restée silencieuse sur ce sujet depuis le scandale des admissions à l'université, Olivia Jade (21 ans) s'est exprimée dans "Red Table Talk", le 8 décembre 2020. L'influenceuse confie ne pas avoir "vu le mal" tout de suite dans cette affaire, se disant aujourd'hui consciente de son privilège.

L'affaire aura mis un coup aux carrières de Lori Loughlin et de son mari Mossimo Giannulli. Tous deux ont été condamnés à de lourdes amendes et à une peine de prison pour leur participation au scandale des admissions de leurs deux enfants à de prestigieuses universités. Leur fille, Olivia Jade, subit aussi les répercutions de cette affaire de corruption. Influenceuse, la jeune femme de 21 ans avait fait plusieurs vidéos YouTube sur sa vie à USC, l'excellente University of Southern California.

Sur sa chaîne, elle cultivait son image de fille de famille riche, exposant ses biens luxueux à la caméra. Restée silencieuse depuis plus d'un an - dès que le scandale a éclaté dans la presse américaine-, Olivia Jade s'est exprimée pour la première fois dans l'émission de Jada Pinkett-Smith, Red Table Talk (Facebook), le 8 décembre 2020. "Ça a été dur. Je pense que personne, peu importe la situation, ne veut voir ses parents aller en prison. Il est nécessaire pour nous de passer à autre chose et d'aller de l'avant", a-t-elle expliqué d'emblée. Malgré tout, Olivia Jade concède que sa famille a "fauté".

Cloîtrée chez elle pendant "trois quatre mois" après le scandale

"Je ne veux pas me victimiser. Je ne veux pas inspirer la pitié. Je ne la mérite pas. Nous avons fauté. Tout ce que je veux, c'est une seconde chance. Je n'ai jamais eu la chance de dire : 'Je suis vraiment désolée pour ce qu'il s'est passé' ou 'Je prends toute la responsabilité pour toute cette pagaille', mais je crois que chacun des membres de ma famille le pense", a développé l'influenceuse californienne suivie par 1,2 million d'abonnés.
Olivia Jade se rappelle du moment où elle a su pour l'enquête visant ses parents. "J'étais avec un groupe d'amis (...) Je me suis figée de honte. Je suis rentrée et je me suis cachée pendant probablement trois ou quatre mois", poursuit-elle. Un scandale qui aura mis fin à sa scolarité au sein de USC. "Je n'y suis jamais retournée. J'étais trop embarrassée. Je n'aurais jamais dû y être, clairement, donc ça ne faisait pas sens d'y retourner", confie-t-elle, ajoutant ne pas avoir "vu le mal" dans cette situation. "Je me suis demandée pourquoi tout le monde se plaignait. C'est embarrassant de pas avoir réalisé à quel point j'étais privilégiée", poursuit Olivia Jade, qui voit désormais l'emprisonnement de ses parents comme "une bénédiction".

Se considérant comme "une publicité pour l'enfant blanc privilégié", Olivia Jade a expliqué avoir conscience que ses propos aient pu choquer par le passé. Avant le scandale des admissions, la youtubeuse avait expliqué aller à l'université uniquement pour "faire la fête". "Je m'en fiche un peu de l'école, comme vous le savez", avait-elle affirmé dans une vidéo publiée en 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image