Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Lou Doillon et Serge Gainsbourg: 'Je l'amusais parce que je lui rentrais dedans'

Lou Doillon et Serge Gainsbourg: 'Je l'amusais parce que je lui rentrais dedans'
Lou Doillon en septembre 2011 à Paris, et Serge Gainsbourg en septembre 1987, toujours à Paris.
17 photos
Lancer le diaporama
Lou Doillon en septembre 2011 à Paris, et Serge Gainsbourg en septembre 1987, toujours à Paris.

En septembre sort Places, l'attendu premier album de Lou Doillon produit par Etienne Daho. Attendu parce que son premier EP, le bouleversant I.C.U, sonnait comme la révélation d'un talent unique de songwriter et d'une voix. Interrogée longuement par les Inrockuptibles en juillet, la dilettante Lou Doillon expliquait combien il était délicieux de diluer ce flou qui entoure sa notoriété, de lui donner enfin un sens, en musique: "On vient me féliciter pour les chansons parce qu'on a l'impression que je me suis enfin trouvé une place à moi. Cette place, je l'ai construite à l'écart du reste de ma famille, mais ça a pris du temps..." Fille de Jane Birkin et du cinéaste Jacques Doillon, Lou Doillon a grandi avec Serge Gainsbourg.

La présence de Serge Gainsbourg, elle en parle dans une grande interview que lui consacre Obsession, le supplément mensuel du Nouvel Observateur. Elle utilise des mots presque violents qui laissent deviner les tourments, peut-être la douleur et l'attirance que peut ressentir une petite fille : "Serge était toujours à la maison, entre mon père et ma mère, j'ai grandi avec lui, en pensant très fort au moment où il allait enfin laisser mes parents s'aimer tranquillement. Petite, je l'amusais parce que je lui rentrais dedans, je n'avais pas peur de lui et en même temps, j'étais folle de lui. Il était le Judas de ma vie et je me demande ce qu'il penserait de ma musique... J'ai été heureuse de faire écouter mon album à la soeur de Serge qui m'a dit que comme lui, je savais faire des mélodies."

Aux Inrocks, Lou Doillon confiait que Serge Gainsbourg avait vécu huit ans avec ses parents. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il ne lui a guère transmis le goût de la musique, qu'il n'écoutait jamais à la maison. Sa culture musicale, Lou Doillon la doit a son père Jacques. "Serge avait tendance à penser qu'en dehors de lui et des compositeurs classiques, il n'y avait pas grand-chose qui valait la peine. En revanche, mon père, d'un tempérament très curieux, possède une grande culture musicale. Il m'a fait découvrir Leonard Cohen, Nick Drake, Siouxsie And The Banshees ou The Clash. Il écoute aussi beaucoup de musique indienne, pakistanaise, marocaine, il vit en permanence entouré de musique et je tiens ça de lui." Avec Jacques Doillon, elle partage évidemment le cinéma. Le père dirige la fille dans Un enfant de toi attendu d'ici la fin de l'année. Les premiers échos de la prestation de Lou sont excellents...


L'intégralité de cette interview, à ne pas manquer dans le supplément Obession du Nouvel Observateur, en kiosques le 23 août 2012.

I.C.U. (Barclay/Universal) déjà disponible.
L'album Places de Lou Doillon, produit par Etienne daho, en septembre.

Un enfant de toi de Jacques Doillon, en salles le 26 septembre 2012.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image