Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Luc Besson accusé de viol par Sand Van Roy : le non-lieu confirmé

Luc Besson accusé de viol par Sand Van Roy : le non-lieu confirmé
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
13 photos
L'affaire Luc Besson connaît un nouvelle décision, conforme aux précédentes. La Cour d'appel de Paris a confirmé ce mardi 24 mai 2022 l'ordonnance de non-lieu en faveur de l'illustre réalisateur, accusé dans un dossier emblématique de l'ère #MeToo de viols depuis mai 2018 par l'actrice Sand Van Roy.

Dans une affaire très médiatisée, Luc Besson, 63 ans, a rapidement contester les accusations qui le visent. Alors qu'il avait été placé sous le statut moins incriminant de témoin assisté, plutôt qu'une mise en examen le 25 janvier 2021, à l'issue d'une longue audition, l'affaire connaît un nouveau tournant, ce mardi 24 mai 2022. La cour d'appel de Paris a confirmé ce jour l'ordonnance de non-lieu en faveur du producteur, accusé dans un dossier emblématique de l'ère #MeToo de viols depuis mai 2018 par l'actrice Sand Van Roy. L'avocat de cette dernière a annoncé un pourvoi.

"La cour a confirmé l'innocence de mon client. Une dizaine d'initiatives procédurales de Mme Van Roy se sont toutes conclues de la même manière. Luc Besson regrette ces quatre années perdues", a indiqué son avocat, Me Thierry Marembert, comme le rapporte l'AFP. Me Antoine Gitton, avocat de l'actrice avec Me Francis Szpiner, a affirmé : "Nous faisons un pourvoi en cassation immédiat." Selon lui, ce "sordide fait divers" s'est transformé en "affaire d'Etat", et a donc été traité comme tel. "Je n'ai pas vu de justice, là, uniquement un simulacre de justice de petite vertu. Nous promettons de donner à cette petite justice une leçon de vertu", a-t-il lancé.

C'est le 18 mai 2018 que Sand Van Roy a déposé plainte pour viol, quelques heures après avoir eu rendez-vous dans un palace parisien avec le réalisateur. Ils ont alors donné deux versions bien différentes de ce moment. D'après l'actrice 'après Sand Van Roy, il y a eu une pénétration anale digitale imposée puis un évanouissement, malgré ses injonctions à arrêter. Pour Luc Besson, un rapport vaginal consenti empreint de "douceur". Deux mois après, elle avait dénoncé d'autres viols et agressions sexuelles, commis selon elle au cours de deux années d'une "relation d'emprise professionnelle" avec celui qui est à l'origine de la création de la Cité du cinéma au nord de Paris. Des plaintes classées sans suite en février 2019 par le parquet de Paris, qui estimait n'avoir pu "caractériser l'infraction dénoncée".

Les regrets de Luc Besson

La comédienne et le cinéaste avaient été confrontés une fois, en décembre 2018, au sein des locaux de la police judiciaire. "On a à peine pu poser des questions, on n'a pas pu poser de questions sur mes blessures intimes, et aucune question difficile n'a été posée à M. Besson", avait regretté Sand Van Roy auprès de l'AFP. L'actrice de Valérian et la Cité des mille planètes, avait alors déposé une plainte avec constitution de partie civile et obtenu l'ouverture d'une information judiciaire en octobre 2019 pour "viols". De son côté, l'illustre réalisateur a fait savoir, en octobre 2019, au cours d'un entretien, qu'il "(regrettait) d'avoir eu une relation avec cette jeune fille alors qu'effectivement il y a un rapport de subordination".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image